Diriger une entité telle que l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg (OPS) n’est pas une mince affaire. Les élus qui nomment et déplacent ses directeurs n’ont pas mesuré la spécificité du métier et les compétences requises. Nous souhaitons à l’Orchestre, à l’équipe administrative et aux musiciens que la direction soit rapidement reprise en main, sans quoi la situation pourrait devenir vraiment périlleuse pour l’image de l’OPS et pour le rayonnement culturel de Strasbourg. Après la liquidation récente du Festival de la Musique de Strasbourg, il ne faudrait pas, en plus, fragiliser l’OPS. L’Orchestre a besoin très vite d’une organisation opérationnelle ! Malheureusement, le récent audit commandé par les édiles de Strasbourg, qualifié par les quotidiens locaux d’ “assez sévère”, fait un diagnostic […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 3,90€ / mois !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous