L’Alsace est grippée ! Rien à voir avec la réforme territoriale, rien à voir avec Philippe Richert. La politique n’est pas encore une maladie. Là, on apprend que l’on compte « 317 cas de grippe pour 100 000 habitants dans le Bas-Rhin, presque deux fois plus dans le Haut-Rhin. Le seuil épidémique est largement dépassé en Alsace. Résultat les cabinets  affichent complets et le standard de SOS Médecin explose ».

 

Le climat du Grand Est

Ceci dit, on vous reparle de suite du Grand Est. Les consignes pour fusionner tout ce qui peut l’être continuent d’être envoyée du siège de la …. On allait écrire une connerie. Voilà que cela concerne désormais la mesure de la pollution. « Réunie en assemblée générale pour la première fois à Strasbourg, son nouveau siège, Atmo Grand Est résulte de la fusion des trois structures des anciennes régions – Aspa-Atmo pour l’Alsace et les deux Atmo de Lorraine et Champagne-Ardenne » apprend-t-on dans l’Alsace. Tout est vraiment fait pour rendre la défusion impossible. Autant de raisons pour la réclamer à vous élus d’ici les législatives.

 

Un effet 2M « Macron-Marine »

Bref, 2017 arrive !

On apprend que le premier effet de l’année nouvelle est le bond des inscriptions sur les listes électorales. « En attendant, on assiste au traditionnel rush des inscriptions de fin d’année. Déjà en 2011, sur les 15 795 Strasbourgeois qui s’étaient inscrits, 8 987 l’avaient fait en décembre dont 5 059 la dernière semaine, « soit près du tiers des inscriptions de l’année », souligne Éric Schultz dans les Dernières Nouvelles d’Alsace ( ) . Le même élan est constaté partout. Certains y voient un effet « Primaires », d’autres une réaction à l’élection de Donald Trump ( sic). D’autres un effet 2M « Macron-Marine ».

 

Quel bilan pour décembre ?

On nous apprend que le bilan du marché de Noel à Strasbourg serait morne ! Jacques d’Auria, des commerçants non-sédentaires du Bas-Rhin dresse un bilan noir pour sa corporation. « Ce qu’on nous a fait cette année est écœurant. Les commerçants non-sédentaires devaient faire place nette à midi place Kléber, alors que les premiers clients arrivent à 11 h. On n’a même pas eu droit au dimanche, contrairement aux autres. Et beaucoup se sont vus refuser des places libres ! Cela fait des années que nous sommes sacrifiés. » La première coupable, selon lui, est Catherine Trautmann, « qui a commencé à faire du marché de Noël la vitrine de Strasbourg, un Disneyland qui ne représente plus les commerçants. » lit-on dans les DNA. Dans les autres secteurs que sont l’hôtellerie et la restauration, on mentionne une « chute » après les événements de Berlin (Non, pas la chute du Mur, faut suivre)… Contactés par nos soins, il en est qui se réjouisse de ce mois de Décembre, tant à Strasbourg intra-muros, qu’aux portes de la capitale européenne. Mais « chut, on peut pas le dire trop fort » !

On apprend aussi que Jacqueline Sauvage est libre « Condamnée à dix ans de réclusion pour le meurtre de son mari, devenue le symbole des victimes de violences faites aux femmes, la sexagénaire soutenue par la classe politique et des personnalités multiples a bénéficié d’une deuxième grâce présidentielle, totale cette fois-ci ».

On ne commentera pas, on laisse les juristes improvisés le faire sur les réseaux dits « sociaux ». La justice, comme l’Alsace, la démocratie et 31 Bas-Rhinois, est grippée !

(ID’FUCHS)

 

Attention givre et verglas, merci qui ?

Les quotidiens locaux nous rappellent que le froid peut entrainer des perturbations sur les routes alsaciennes. Comme chaque hiver, avec néanmoins une différence notoire, le département du Haut-Rhin a décidé de ne pas déneiger 665 km de routes pour faire 500 000 euros d’économie.

Glissades et accidents en perspective, ce qui va engendrer bouchons et retards dans les meilleurs cas, files d’attente dans les urgences voire décès… combien cela va-t-il coûter à la Sécu ?

 

Fausse couche au supermarché : la faute aux petits chefs ?

De nombreux médias réagissent, après qu’à Tourcoing une caissière a été sanctionnée pour avoir fait une fausse couche sur son lieu de travail.

Selon Le Parisien, cette hôtesse de caisse d’un magasin Auchan  accuse sa direction qui lui aurait refusé des temps de pause malgré ses nausées, l’obligeant à ravaler littéralement son vomi. Sa direction aurait ensuite puni ses absences dues à la perte de son bébé.

Partout, les patrons des grands groupes sont accusés de privilégier la rentabilité de leurs sociétés au détriment du bien-être de leurs employés.

De son côté, le groupe Auchan dénonce une «instrumentalisation» syndicale et des «allégations calomnieuses».

Les syndicats, efficaces quand il s’agit de créer un buzz médiatique ou d’organiser des grèves pour défendre des avantages de fonctionnaires privilégiés (et dans le but de faire mieux que les autres syndicats au vu d’élections syndicales en janvier), n’ont réalisé aucune réelle action efficace contre l’esclavage moderne dans la plupart des supermarchés, pourquoi ?

D’autres parts, le responsable de ce triste épisode n’est-il pas également le petit chef de service qui sous prétexte de gagner quelques dizaines d’euros de plus que ses subalternes prend un malin plaisir à faire appliquer les méthodes ignobles de sa hiérarchie ? Souvent même de faire de l’excès de zèle, histoire d’être bien vu ?

 

Épidémie de Grippe-sous

Ils ont perdu 19 milliards de dollars l’an dernier, leur fortune a augmenté de 237 milliards en 2016, c’est ce que révèle le classement Bloomberg des 500 personnes les plus riches du monde ( 474 millions chacun).

Les Échos du 28 décembre expliquent cela par la hausse des marchés des actions. Les 4 milliardaires s’étant le plus enrichis sont Américains.

Leur fortune va certainement encore accroitre puisque c’est l’un d’entre eux, Donald Trump qui a été élu président des états unis par… les Américains les plus pauvres !

Le milliardaire français Bernard Arnault, le fondateur de LVMH (groupe par ailleurs propriétaire des « Echos »qui annonce ces chiffres), a vu sa fortune croître de 7,1 milliards à 38,9 milliards.

Il passe ainsi devant Lilianne Bettencourt, alias mamie zinzin (35,8 milliards) qui n’a gagné que 2,7 milliards.

 

Compte de Noël

Mashable.com nous raconte cette histoire. Uttar Pradesh, une habitante de Yadav, en Inde, se rend à sa banque et découvre que son compte a été crédité de l’équivalent de 15 millions d’euros. La jeune fille qui gagne 70 euros par mois est terrorisée quand on lui dit qu’il n’y a pas d’erreur. Personne n’est en mesure de lui donner des explications honnêtes, elle et son mari écrivent alors au Premier Ministre, dans l’espoir de rectifier l’erreur. Uttar a créé ce compte bancaire avec l’aide du gouvernement qui veut d’aider les personnes bénéficiant d’un faible revenu. L’état verse directement des subventions aux gens dans le besoin. Mais des fonctionnaires corrompus ont utilisé ces comptes bancaires pour blanchir de l’argent. Nous ne savons pas si le couple a été récompensé pour son honnêteté.

 

Des pubs Coca détournées…

Des ouvrières de l’usine Coca-Cola de Fuenlabrada au sud de Madrid, surnommées “spartiates”, ont mis en ligne une vidéo dans laquelle elles énumèrent leurs conditions de travail précaires : pas de chauffage en hiver, pas de climatisation en été, pas de chauffage en hiver, changements de poste annoncés par simple mail, menaces diverses de la direction…repérées par Libération !

 

Des Strasbourgeoises et Strasbourgeois posent nus avec leurs chats pour un calendrier caritatif

Les 3 jeunes les gérantes du premier bar à chats de Strasbourg, Cat & Cake, prennent la pause avec les félins de l’association liée au lieu, des amis complètent le tableau.

Le but de cette association est de subvenir aux besoins des chats (achat de croquettes, soins, futurs sauvetages, etc.).

Si vous voulez vous procurer un de ces calendriers (Homme ou Femme), il vous suffira d’aller chez Cat & Cake, 24 Rue Thomann à Strasbourg, avec 17 € dans votre poche.

 

 

 

 

Ce qui va changer lundi prochain

De nombreux médias rappellent certaines nouvelles règles instaurées au premier janvier. En vrac :

  • Étiquetage de l’origine des plats cuisinés, au de la de certain seuil. Les plats cuisinés devront obligatoirement mentionner l’origine de ces ingrédients. Seules les préparations 100% viande française ou 100% lait français pourront porter l’étiquette “Produit d’origine française”.
  • Les sacs plastiques très fins sont également bannis des rayons fruits et légumes.
  • Les pesticides, fongicides et insecticides ne seront plus en vente libre.
  • Possibilité de congé pour aider un proche malade.
  • Les personnes qui refusent de donner leurs organes après leur décès doivent s’inscrire sur un registre en ligne
  • Le salaire minimum horaire passera de 9,67 à 9,76 euros bruts.
  • La demande de revenu de solidarité active (RSA) se fera dorénavent via le site internet de la CAF sans avoir à fournir de justificatif.
  • Plus besoin d’un juge pour divorcer… Une convention de divorce, contresignée par les avocats et enregistrée chez un notaire, suffira.
  • Une agence nationale est créée pour récupérer les impayés de pensions alimentaires.
  • La taxe prélevée sur chaque contrat d’assurance (auto, habitation…) pour indemniser les victimes du terrorisme sera relevée de 4,30 à 5,90 euros.
  • Généralisation des paquets de cigarettes “neutres”, sans logo, à tous les types de tabac.
  • Les médecins ne pourront pas refuser aux femmes enceintes et personnes souffrant d’une affection de longue durée la dispense d’avance des frais remboursés par la Sécu.
  • Les hôpitaux et cliniques devront remettre au patient qui sort une “lettre de liaison” (synthèse médicale du séjour, traitements reçus, ordonnance de sortie, etc.) pour assurer la continuité des soins.
  • Le litre de gazole augmente de 1 centime, celui d’essence baisse d’autant pour réduire l’avantage tarifaire du gazole, cancérigène.
  • Les garagistes doivent proposer des pièces détachées d’occasion afin de privilégier l’utilisation de pièces recyclées.
  • Les entreprises devront communiquer le nom de leurs salariés ayant commis une infraction au Code de la route avec les véhicules de société.
  • Le “surteintage” des vitres avant des voitures est interdit pour des raisons de sécurité routière, sous peine de 135 euros d’amende et un retrait de 3 points.
  • L’employeur pourra envoyer les bulletins de paie sous forme électronique, sauf opposition du salarié.
  • La facture de gaz augmentera de plus de 5%.
  • Les fournisseurs d’eau devront mentionner le prix au litre (hors abonnement) sur les factures.
  • Mise en place d’un bonus de 1.000 euros pour l’achat d’un véhicule deux ou trois roues motorisées électriques.
  • La Poste fait passer sa lettre prioritaire de 80 à 85 centimes et sa lettre verte de 70 à 73 centimes.

 

 

Laisser un commentaire