L’affaire Jacqueline Sauvage, on la découvre un soir de 20 heures, on en suit les délibérés de Jurys Populaires, les grâces partielles ou totales et l’on replonge dans le dossier au travers de Wikipédia. A Heb’di, nous comprenons que les défenseurs supposés du « droit de femmes battues » se réjouissent et que les défenseurs du Droit se posent des questions. Nous ne commenterons donc pas. Nous observons sur les réseaux sociaux, qu’il y a désormais 33 millions (nombre d’utilisateurs de Facebook) d’avocats spécialisées en droit pénal, comme il y avait avant l’Euro de Football, 33 Millions de sélectionneurs de l’équipe de France. Allons donc droit au but sur le Dossier « Jacqueline Sauvage » ! Au départ, il y a naturellement l’affaire Sauvage, cruelle, […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 3,90€ / mois !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous