Des sangliers VIP

Un sanglier dans une piscine de Sélestat, c’est le buzz qui anime la toile ! C’est l’aventure arrivée à Edouard Faller. Trop d’humains dans les forêts poussent-ils les sangliers à s’aventurer en ville ? L’histoire ne dit pas si les invités ont pris le temps de goûter l’un des vins de ce viticulteur.

 

Ne pas oublier la menace terroriste en Alsace !

Non, la menace terroriste n’a pas disparu avec les sapins et les chalets. Schiltigheim, Strasbourg et Wissembourg ont ainsi vu, mardi au petit matin, des forces d’élites de nos services de police et de gendarmerie venir faire le ménage.

« La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) avait ciblé trois objectifs pour l’opération bas-rhinoise de mardi matin : Mustafa Savas à Wissembourg, Alperone Can à Schiltigheim, Saïd Ighli dans le quartier de Neudorf à Strasbourg. Les trois hommes ont été interpellés sans difficulté à leurs domiciles respectifs. Ils ont immédiatement été placés en garde à vue à l’hôtel de police de Strasbourg et leurs logements ont été perquisitionnés » lit-on dans les Dernières Nouvelles d’Alsace.

La personnalité et le parcours d’un des hommes sortent du lot : « Mais le parcours de cet homme âgé de 30 ans a de quoi étonner. Après avoir travaillé au sein de la police municipale de Wissembourg, il a réussi le concours d’adjoint de sécurité (ADS) et intégré les rangs de la direction départementale de la sécurité publique du Bas-Rhin ». Radicalisation ou entrisme ?

 

En Marche

Sinon, les Macronistes s’installent en Alsace. On y découvre des noms connus. Dans l’organigramme, on croise un contrôleur des finances, un libraire, un ingénieur commercial, le cadre d’une brasserie, une consultante en management, une infirmière en Ehpad, un professeur d’université et un entrepreneur, Stéphane Gross, proche de Fabienne Keller lors des municipales. « Dans les débats, on sent plutôt une proximité avec la gauche », note un observateur.

Pour l’heure, trois élues ont rallié la section bas-rhinoise : les deux adjointes du maire de Strasbourg Roland Ries, Nawel Rafik Elmrini et Christel Kohler, et une nouvelle recrue, la conseillère départementale de la Robertsau Françoise Pfersdorff, qui s’était présentée en binôme avec Yves Le Tallec (LR). « Juppéiste, ne se retrouvant pas dans le programme de Fillon », elle a rejoint En Marche…

Autre arrivée, celle de Guillaume d’Andlau, candidat à la législative à Strasbourg 1, dévoilée dans les DNA.

Une belle auberge espagnole finalement. À quand des nouveaux venus ?

 

La Choucroute est bonne pour le moral !

Pour finir sur une bonne note, on évoque vos futurs déjeuners en avec un plat « anti-déprime » : La Choucroute.

« Michel Lejoyeux se base sur une enquête menée auprès de milliers d’étudiants américains qui a démontré une corrélation entre leur alimentation et leur bonne humeur. Le psychiatre explique que ces aliments anti-déprime, dont la choucroute (le légume) donc, stimulent la flore intestinale qui produit de la sérotonine dont le taux influencerait l’humeur ». On lira l’article de 20 Minutes avant d’aller au restaurant ce midi.

 

A gueter !

 

Laisser un commentaire