Lundi 23

Areuh ?

Question vocabulaire, ça ne s’arrange pas dans la presse non plus, puisque le Populaire du Centre titre BRRR ! C’est probablement pour dire qu’il fait froid, à moins qu’il s’agisse d’un reportage sur l’utilisation des perceuses, ou des mixers ? S’ils ont l’intention de parler de la pollution par les gaz d’échappement, je leur suggère : PROUT.

Kamikaze

Dans L’Express on apprend que MAM(ie) veut interdire le droit de grève aux fonctionnaires.

Elle ferait mieux d’avouer qu’elle ne veut pas être élue !

Trumpettes

France 3 Languedoc-Roussillon nous apprend qu’à Montpellier “les femmes marchent contre Trump”.

Si avec ça le Président des États-Unis d’Amérique n’envisage pas de démissionner

 

Mardi 24

Insolent

France Info nous rappelle les résultats insolents de L’Allemagne en matière d’emploi : « En cette période de campagne électorale, les candidats ont tous une solution pour résorber le chômage en France. Outre- Rhin, le chômage est actuellement à 3,2%. »

La démographie allemande étant en berne, les entreprises ont du mal à trouver de la main-d’œuvre.
400 Alsaciens ont trouvé du travail de l’autre côté du Rhin l’année dernière et c’est loin d’être fini.
3500 postes seraient à pourvoir dans l’Ortenau. Tous niveaux de langue et de qualifications confondus. Ce qui fait dire à une professeure de sciences économiques : « à Strasbourg si vous parlez allemand, vous ne pouvez pas être au chômage. Sauf si c’est un choix».

Déroutant

Des chercheurs strasbourgeois avancent sur un vaccin contre la maladie de Lyme, mais…

À peine avons-nous édité un article sur les retards de la France en matière de traitement de la maladie de Lyme que des médias locaux rappellent que des spécialistes travaillent sur un vaccin.

Parmi ces derniers, le professeur Benoît Jaulhac qui incarne la ligne officielle de l’Académie de Médecine. Celui-là même qui a chargé Vivianne Schaller lors du procès portant entre autres sur l’utilisation controversée du test Western Blot (cf. notre dossier dans Heb’di Mag n°85 de janvier 2017).

Rappelons que pour Benoît Jaulhac « beaucoup de gens croient avoir la maladie de Lyme », une maladie qui se soignerait simplement à coups d’antibiotiques.

Des essais seront faits sur des chiens… Puis, selon les résultats, un vaccin pourrait exister d’ici… 15 ans !

Stupéfiant

Loractu nous apprend que l’Allemagne a légalisé jeudi le cannabis à usage thérapeutique pour des patients atteints de maladies “graves”, comme certains cancers, et en l’absence de “thérapie alternative” efficace.

Avec ce vote à l’unanimité des députés du Bundestag, l’Allemagne rejoint ainsi les rangs des pays européens qui ont légalisé des thérapies à base de cannabis : l’Autriche, la Grande-Bretagne, la République Tchèque, la Finlande, la France, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la Roumanie, la Slovénie, l’Espagne, la Croatie et la Macédoine.

 

Merccredi 25

Macron financé ?

On commence la matinée en parlant Emmanuel Macron. Celui qui est autant porteur que Manuel Valls du bilan de François Hollande se voit accuser. « Emmanuel Macron s’est-il servi de l’argent du ministère des Finances, autrement dit, de celui des contribuables, pour lancer sa campagne présidentielle ? C’est ce que pensent Christian Jacob et Philippe Vigier, les chefs de file des députés LR et UDI, qui ont décidé de saisir la Haute autorité pour la transparence de la vie publique » peut-on lire dans 20Minutes.

Gestion des déchets : Fabienne Keller s’exprime

L’ex-Maire de Strasbourg tacle l’Eurométropole sur la gestion du dossier de l’usine d’incinération et du coût des travaux de 134 Millions d’Euros.

« En effet, aujourd’hui, les experts dans le domaine de l’environnement s’accordent sur l’idée que l’incinération de nos déchets est une solution dépassée et préconisent plutôt de trier la plupart de nos déchets afin de les recycler. Alors qu’à Strasbourg rien n’a réellement été fait depuis l’apparition des poubelles jaunes il y a plus de dix ans, les Allemands et les Suisses, quant à eux, multiplient les incitations au tri. Ils recherchent des solutions pour tous les déchets végétaux et organiques et mettent en place des actions de sensibilisation aux emballages superficiels. Ils veillent également à limiter au maximum la production de déchets à la source » écrit-elle.

Si nous pouvons être en partie d’accord sur l’analyse, deux questions nous viennent à l’esprit.

Pourquoi la Maire de Strasbourg n’a-t-elle pas anticipé lorsqu’elle était aux manettes directes et indirectes de la ville et de la CUS ?

Pourquoi la Parlementaire ne dépose-t-elle pas un projet de loi visant à limiter les emballages inutiles sur les biens de consommation courante ?

Enfin, une troisième : Quand est-ce que la politique assurera le renouveau de ses troupes et élus. Là, on a l’impression que le recyclage est une culture, du centrisme à Emmanuel Macron, mais que ce recyclage-là n’est pas propice à l’environnement.

 

Jeudi 26

Reloaded

Suite de l’épisode Sotralentz : « La chambre commerciale du tribunal de grande instance de Strasbourg (Bas-Rhin) a confié la reprise de Sotralentz Métal industrie à une PME bas-rhinoise, CMO-Obernai, le mardi 24 janvier. La reprise de 143 des 189 salariés de l’ex-entité du groupe Sotralentz est prévue. La chambre a confié l’entreprise de chaudronnerie lourde au seul candidat repreneur, également spécialisé dans les pièces de grandes dimensions. »

Ouf ! Les sites de Drulingen et d’Obernai seront conservés. Dans l’espoir que la nouvelle société saura développer une stratégie pertinente pour être à la hauteur sur le marché européen de la métallurgie-sidérurgie.

Lait it be

« Une dizaine de producteurs laitiers ont investi les rayons frais de deux supermarchés ce (mercredi) matin à Schweighouse-sur-Moder et Marmoutier, à l’appel de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs du Bas-Rhin ».

Ils ont pénétré dans deux grandes enseignes et collé des étiquettes sur des produits laitiers pour dénoncer les promotions de la grande distribution et sensibiliser les consommateurs sur la crise du lait. Quoi ? Encore cette crise ? Comment peut-elle être d’actualité ? Cela dépasse l’entendement quand on constate la remontée des prix sur les marchés… Il y a forcément une intention quelconque derrière tout ça, une force obscure qui fait ce qu’il faut pour maintenir les producteurs dans le désespoir et conserver ses marges. Vous ne croyez pas ?

Vendredi 27

Les Alsaciens y croient encore !

Vous avez été 3818 à suivre tout ou partie du débat Heb’di sur notre site Hebdi Tag autour de Laurent Furst, Frédéric Bierry et Eric Straumann.

1491 personnes ont même liké ou commenté l’événement… Bravo !

Parking pas cher à l’EuroAirport

Si vous avez déjà pris l’avion ou le train pour un séjour de longue durée en posant votre voiture dans les parkings dédiés, vous avez forcément été surpris par le prix des stationnements. Les aéroports profitent de la situation pour imposer des tarifs élevés.

Certains riverains proposent désormais de louer leur place de parking privé aux voyageurs. ils proposent même un service de navette à un prix nettement moins cher. Bien vu !

Laisser un commentaire