Le Poiré-sur-Vie…

On ne connaissait pas la ville. On savait que le poiré survivait ou permettait de survivre au froid d’antan mais on ne connaissait pas ce club de football que le Racing Club de Strasbourg a battu 1 à 0. Qui paye sa tournée ?

 

Fillon : « I will survive »

Celui qui doit chanter « I will survive » dans sa salle de bain en ce moment, pour se donner du courage, c’est François Fillon ! La chasse semble ouverte et c’est un « canard » déchainé qui tient le fusil. L’affaire s’emballe et Le Monde la résume.

Son épouse aurait ainsi touché 900.000 € et ses enfants 84.000 … Voilà de quoi perturber. Didier Rose, dans les DNA, écrit : « Jusqu’à preuve du contraire, Fillon est présumé innocent. Il peut se présenter comme tel. Or, à mesure que s’accumulent les révélations gênantes, il n’arrête pas de se prendre les pieds dans le tapis. Il parle de misogynie, quand on recherche des emplois fictifs. Il cite ses fils avocats, qui ne l’étaient pas. Il argue de sa liberté de payer comme bon lui semble un collaborateur là où les Français sont frappés de l’énormité des montants. Il prétend n’avoir qu’un compte, mais ce serait en fait une seule banque. Il se félicite du travail ininterrompu de sa femme à ses côtés, alors qu’elle a aussi été l’assistante de son suppléant, avec dans ce cas salaire augmenté ».

« Où il y a un flou, il y a un loup » entend-t-on souvent ! On y est pleinement…

Alors que le premier tiers arrive dans certaines boites à lettres, que dire sinon que l’effet « primaires » a fait « Pschitt » !

 

Le FN, un parti comme les autres ?

La solution serait dans un vote frontiste entend-t-on aussi dans le café où s’écrit cette revue de presse. Et bim ! Voilà que la presse fait état des enquêtes de l’  l’Office européen de lutte contre la fraude (Olaf), la police du Parlement. Et là, on apprend que le FN ne serait pas « blanc ».

Reconnaissons que nous avons ri en lisant les écrits de l’assistante de Marine Le Pen qui rentrait par le parking du Parlement Européen. Un million d’euros, voilà ce que le FN devrait rembourser à l’institution européenne. Normal, quoi !

À Heb’di, nous ne savons pas quand s’éteint le droit de poursuite mais nous réclamons une opération transparence au Sénat, à l’Assemblée Nationale et au Parlement Européen. Ceux à qui l’on demande de se serrer la ceinture ont le droit de savoir, non ?

 

« Macron se dit anti-système mais c’est un pur produit du système »

On aimerait être plus léger, croire qu’Emmanuel Macron sauvera le genre humain, mais le voilà habillé pour l’hiver par Christiane Taubira : « Macron se dit anti-système mais c’est un pur produit du système. Je suis atterrée par son effet sur de jeunes esprits. Quand on a plus de trente ans d’engagement, qu’on a pris au sérieux la politique, qu’on a accepté de prendre des coups, qu’on a vu des gens souffrir, on connaît la différence entre les politiques de gauche et de droite. Des générations ont payé dans leur chair le fait de réclamer un monde plus juste et plus égalitaire. François Fillon ne donne pas la migraine : il appartient à la droite dure. Entendre quelqu’un qui prétend à la magistrature suprême dire qu’il n’y a pas de différences entre droite et gauche m’atterre » peut-on lire dans Les Inrocks.

 

La marque Alsace plus forte que le Grand-Est

Bon, assez de politique, parlons Alsace. La marque Alsace serait plus forte que le Grand-Est : « Le tourisme alsacien : une arme contre l’envahisseur grand-estien ? ». Aux armes, Alsaciens ?

Les conclusions de l’ADT sont précises : « l’Alsace se voit comme un moteur : le tourisme, c’est un peu le socle de l’alliance Haut-Rhin/Bas-Rhin pour résister face au Grand-Est. En tout cas, c’est bien l’idée d’Eric Straumann, président du Conseil départemental du Haut-Rhin, qui n’envisage pas de se défaire de la marque Alsace ».

On ne demande que cela ! Allez-y !

Laisser un commentaire