« Parlons du thé russe »

Il s’agit d’un sujet très sérieux puisque, à la grande surprise de Heb’di, la dame dans le poste de radio enjoint les femmes à se faire faire un frottis de dépistage du cancer de l’appareil génital féminin et non à goûter l’arôme délicat d’une infusion de plantes venue de l’Oural. Pourtant, l’un n’empêche pas l’autre.

 

Le Sourcilleux fait les gros yeux

Les amis sont parfois encombrants, même si on les aime très fort depuis longtemps… Les Fillon auraient dû briefer tout leur carnet d’adresses avant de se lancer dans la fosse aux lions, les pauvres candides. Parce que les électeurs savent bien que l’on ne choisit pas sa famille, alors que les amis… Marc Ladreit de Lacharrière est né en novembre 1940 à Nice dans une famille issue de la noblesse ardéchoise, ce qui est un coup de chance. Ancien vice-président de L’Oréal, il a le parcours typique du gars qui ne sait pas trop où il va ni ce qu’il va bien pouvoir faire de sa vie : après l’ENA, il sera administrateur de nombreuses entreprises, d’Air France au Crédit Lyonnais en passant par France Télécom… Bref ! Heb’di vous épargne sa biographie, qui vous est déjà détaillée dans la plupart des médias. Propriétaire de la mystérieuse Revue des Deux Mondes, il a donc été l’employeur de Penelope (qu’il faut orthographier à l’anglaise, ne faut-il pas ?) qu’il a rémunérée en tant que « conseillère stratégique informelle » et dont on imagine qu’il devait apprécier la grande discrétion.

 

Zara Land

Le dynamisme du centre-ville de Mulhouse est tel qu’il fait parler de lui jusque dans les colonnes de la bible économico-financière Les Échos. Mais si, c’est vrai ! Mais non, ce n’est pas une blague ! Pour la première fois depuis… bah, pour la première fois, Mulhouse est plébiscitée de tous les côtés. Et,comme on n’est pas bégueule à Heb’di, on dit « merci » les commerces franchisés !

 

Chaude ambiance

« Le département affirme n’avoir « rien à cacher » sur ce qu’il dépense à Strasbourg » … Jean-François Gérard s’interroge justement sur le rôle du Conseil Départemental. Les élus, majorité LR-UDI ont esquissé une réponse de 32 pages pleines de chiffres pour justifier la part de l’Eurométropole dans le budget du Bas-Rhin. Robert Herrmann (Président PS de l’Eurométropole) a le sens de la comédie car il réclame un audit sur les dépenses du département, estimant que sa collectivité est lésée par rapport aux communes rurales, à des membres qui sont à la fois au département et à l’Eurométropole… Vous voyez un peu le truc ?

 

Parle à ma main

Les aides maternelles ont manifesté leur colère hier mercredi devant la mairie de Mulhouse. Les ATSEM (Agents Spécialisés en Écoles Maternelles) réclamaient déjà la revalorisation de leur statut et le maintien des effectifs lors d’une précédente manifestation, le 14 décembre dernier… Non mais, et puis quoi encore ??? Est-ce qu’elles doivent supporter François Fillon et ses potes à longueur d’année ? Non, elles font rien qu’à s’occuper des  enfants des autres et en plus elles sont payées ! Y en a qui se prennent pas pour de la crotte, dans ce pays.

 

 

 

Laisser un commentaire