« Je suis intervenue au “Forum Républicain contre l’abstention” aux côtés notamment de Christian Estrosi, Nathalie Kosciusko-Morizet ou encore Jean-Pierre Raffarin. Nous ne sommes pas seulement là pour dire « non » à l’extrême droite, nous sommes là pour dire « oui » à la République. Nous ne sommes pas seulement là pour barrer la route à Marine, nous sommes là pour déclarer notre amour à Marianne » écrivait Fabienne Keller un jour avant le scrutin !

Nous voilà sauvés ! Christian Estrosi, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-Pierre Raffarin et Fabienne Keller au secours d’Emmanuel Macron. Il en a de la chance. Mais nous, pauvres électeurs, qui vient à notre secours ?

L’enfer, c’est l’extrême droite

Entre nous, les interventions de Fabienne Keller, on a du mal à les suivre. Juppéiste un jour, Kellerienne les autres. Participant à un dîner, un ami nous dit qu’elle n’a que 2020 en tête. Revenons-en à ce jour glorieux du 7 mai …

Le 6 mai, elle déclare son amour à Marianne. Voilà qui va faire pleurer Marine. Mais pas de mea culpa ! L’enfer, c’est l’extrême droite. Le 8 mai, elle est macronocompatible.

A aucun moment, la classe politique ne peut oser comprendre qu’elle est aussi la cause de ce qui arrive. Le choix restreint du second tour a ses causes. Elles embrassent autant qu’elles embrasent toute la classe politique et notamment celles qui fêtent la victoire de Macron.

Dimanche 20 heures, les résultats tombent

12 101 416 d’électeurs ne sont pas allés aux urnes. 3 019 724 ont voté blanc, 1 049 532 de bulletins furent nuls. Emmanuel Macron totalise 20 753 798 voix, 66.10 % des voix et 43 % des inscrits. Marine Le Pen en totalise 10 Millions, 33.90 %.

Sur les plateaux de télévision, l’heure est à la fête. Le « Front Républicain » a gagné. Les offres de services tombent.

Il se dit que les Français aimeraient que les hommes politiques soient tous ensemble contre tous les autres. Enfin, ceux qui s’imaginent récupérer un maroquin ministériel surtout.

Et vous ? Avez-vous lu le programme des candidats ? Souhaitez-vous vraiment que tous les partis se ressemblent, s’unissent ? Croyez-vous que la gauche et la droite, c’est fini ?

Répondez-nous …

Pendant qu’En Marche fête, que le PS, la droite et le centre sont à terre, le FN a totalisé 10 millions de voix, Marine Le Pen a fait un bon de 3 millions entre les deux tours.

En Alsace, des régionalistes ont même voté pour des nationalistes. Dans le nord de l’Alsace, et ailleurs aussi, des villages ont voté à plus de 50 % pour le FN, qu’il y ait un militant ou pas, un migrants ou pas.

L’Alsace, la France périphérique sont en colère. Nos élus fêtent leur victoire… à eux…

Et nous ?

Laisser un commentaire