Le  Groupe Alsace et Territoires du conseil régional veut une vraie décentralisation

“Tout ne peut pas être décidé si souvent à Paris”, a déclaré ce soir le chef de l’État, Emmanuel Macron. Il ne suffit pas de le dire, il faut le faire…

Au-delà des promesses affichées, le Groupe Alsace et Territoires au sein du Conseil Régional Grand Est attend désormais des actes de la part du Chef de l’État :

  • Des actes au service d’une décentralisation assumée qui passe par la renaissance pleine et entière d’une région Alsace, libérée de toute autre tutelle « grand Estienne » et par le transfert de compétences entières, mais aussi de budgets permettant l’exercice de ces mêmes compétences.
  • Des actes pour accompagner la relance et l’essor de l’économie régionale tout comme la solidarité envers les plus fragiles de nos concitoyens.

Le Groupe Alsace et Territoires estime qu’une vraie décentralisation ne peut s’imaginer sans de « vraies régions », reconnues et acceptées par leurs habitants.

Le Groupe Alsace & Territoires rassemble 7 élus régionaux. Il se compose, outre le Président Justin Vogel, de : André Reichardt, Georges Schuler, Martine Calderoli-Lotz, Baptiste Pierre, Grégory Stich, ainsi que l’élue Mosellane Catherine Vierling. 

 

Laisser un commentaire