Strasbourg : communistes et bailleurs sociaux… L’arrivée au conseil municipal de Strasbourg d’élus du PC, après ceux de Schiltigheim, mérite d’être regardé de près dans le prolongement de l’action menée par ses militants dans les organismes HLM. Bien qu’ayant une surface électorale très faible (1048 voix aux Européennes de 2019) le PC a des représentants dans de nombreuses associations ainsi que dans des syndicats et essentiellement à la CGT. Chez OPUS 67, devenu ALSACE HABITAT après la fusion avec la SIBAR, siège un représentant des locataires élu sur la liste de la CNL. il s’agit de Claude NIVOIX qui n’est autre qu’un militant historique du PC et la CGT du livre chez ISTRA et ancien conseiller prud’homal. Il siège depuis […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 3,90€ / mois !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous