le Grand Est lâché par la Ligue d’Alsace de Tennis

Les bonnes nouvelles pour la future CEA (se multiplient, après les élections municipales qui ont vu arriver de nombreux élus pros Alsace et anti-Grand Est

Ce matin, les élus du groupe Alsace & Territoires au sein du Conseil Régional du Grand Est se réjouissent du retour de la Ligue d’Alsace de Tennis.
« Après avoir été fusionnée dans la Ligue du Grand Est en 2018, la Ligue Alsacienne de Tennis a décidé de renaître et de s’émanciper.
La décision du comité exécutif de la Fédération Française de Tennis de donner suite à la demande conjointe des Présidents des Comités du Haut-Rhin et du Bas-Rhin de recréer une ligue sur le territoire de la future Collectivité Européenne d’Alsace (CEA), va dans un sens logique et responsable. »

Logique !

Dans le communiqué , Justin Vogel précise : « Logique, car le gigantisme de la Ligue actuelle nuit à la vitalité des clubs, complexifie leur fonctionnement et nuit à la proximité, facteur clé de l’engagement des joueurs et bénévoles. »

D’autres ligues sportives pourraient suivre, mais les élus à la tête du Grand Est ont déjà discrètement contacté certains présidents de ligues pour un odieux chantage aux subventions… en cas de nouvelles ligues d’alsace !

À suivre

Le Groupe Alsace & Territoires rassemble 7 élus régionaux. 
Il se compose, outre le Président Justin Vogel, 
de : André Reichardt, Georges Schuler, Martine Calderoli-Lotz, 
Baptiste Pierre, Grégory Stich, 
ainsi que l’élue Mosellane Catherine Vierling.

Laisser un commentaire

Une réaction à "le Grand Est lâché par la Ligue d’Alsace de Tennis"

  1. Emmanuel a commenté:

    Vécu ,ligue de Handball avec des matchs à Reims ou Chalons….non merci.Dirigeants contraints avec un budget déplacement qui explose.Vivement une ligue d’Alsace de Handball!