SDF (sans difficultés financières)

Serrage de ceinture toujours… mais (toujours) pas pour tout le monde. Braves gens, avec ou sans dents, sachez qu’en France, le patrimoine des 500 premières fortunes est passé 730 milliards  d’euros. Ces 500 pèsent 10 fois plus qu’en 1996 et représentent un tiers du PIB (!) (Source : Challenges).

CFDT magazine nous apprend que le seuil d’entrée dans le club des ” privilégiés ” pour une personne seule après impôts est de 3470 euros. Cela concerne un peu plus de 5 millions de personnes.

L’Observatoire des inégalités considère que tout dépend de la définition que l’on donne à la richesse et dit que : ” être riche dans une société où l’insécurité sociale augmente, c’est aussi avoir un emploi peu menacé par le chômage à court terme. ”

Faut quand même pas exagérer, car à ce compte-là, le smicard fonctionnaire (et il y en a beaucoup) doit s’estimer heureux et par la même occasion doit fermer sa gueule. C’est un peu trop facile et c’est du pain béni pour tous ceux qui, justement, invoquent ce prétexte pour ne jamais augmenter les salaires.

Tête de Piole

Le toujours maire de Grenoble, Eric Piole a des projets, et tient à les faire connaître à la manière des gens qui sont certains d’incarner le Vrai et le Bien, comme dit je magazine Causeur.

« Les cours d’école de nos enfants ressemblent à des parkings en bitume, brûlantes en été et trop réservées aux pratiques des garçons. La solution: débitumiser, dégenrer, végaliser et potagiser ! Et en plus nos enfants aident à faire les plans. Oui, on grandit aussi pendant la récré ».

C’est beau la novlangue ! Potagiser ! Fallait y penser. Dégenrer, c’est-à-dire qu’on va faire croire aux garçons qu’ils n’en sont pas, aux filles qu’elle ne sont pas filles et le monde ira mieux. Ça me fait penser au ” K ” de Dino Buzzati, un recueil de nouvelles dans lequel il raconte que les russes et les américains ont trouvé en même temps (au temps de la guerre froide) une bombe qui permet de changer l’idéologie des gens sur lesquels elle tombe. Ils larguent leur bombe identique au même moment, l’une tombant sur les russes, l’autre sur les américains. Résultat : les américains deviennent communistes et les russes deviennent capitalistes. Et tout repart comme avant….C’est ce qui se passera dans les cours d’école.

 

Q

Dans Marianne, on apprend qu’au Cap d’Agde , les libertins sont ” allés faire du cul” : pandémie ou non, le libertinage continue au Cap d’Agde.

Ils en ont de la chance, à Breuschwickersheim c’est pas le cas.

 

Une pression ?

Orange a consacré un article de la plus haute importance aux Françaises qui sont incitées à se (re)mettre au sport et à adopter une alimentation irréprochable pour obtenir un corps parfait. Une pression qui pèse sur leur moral, comme le démontre une récente étude.

Dès la fin de l’hiver, on voit fleurir dans tous les medias la prose du corps, du bronzage, du muscle, du ventre plat, du summer body, du body goal, de l’objectif bikini…

Une étude réalisée par l’application Feeleat dédiée à la lutte contre les troubles alimentaires montre que sur 1200 utilisateurs interrogés, 86%  éprouvent « une pression autour du corps parfait », 42% sculptent leur silhouette dès le mois de juin pour se sentir bien en maillot de bain, alors que 69% le font tout simplement parce qu’ils succombent à une pression médiatique. 76% estiment que l’arrivée de l’été est synonyme de pression supplémentaire en matière de gestion de leur alimentation, 30% avouent avoir des idées plus sombres durant cette saison, alors que 28% expliquent prendre moins de plaisir en mangeant.

C’est bien la peine de prendre des vacances pour se relaxer !

 

Ben voyons !

Après quarante ans de journalisme, Laurent Joffrin, actuel directeur de publication et co-gérant du quotidien LIBERATION, va quitter ses fonctions pour se lancer en politique. Objectif : « refonder le discours d’une gauche démocratique ».(Source : les Echos) Vaste programme ! Comme aurait dit le Général.

Le journaliste publiera un « appel à la recomposition de la gauche », qu’il souhaite « réaliste » et qui serait ni « entièrement écologiste, ni bien sûr d’extrême-gauche ». Cet appel a déjà été signé par une centaine de personnes, « connues ou non », parmi lesquelles « des philosophes, sociologues, experts, comédiens, créateurs, militants d’associations, quelques syndicalistes… ».

Bref, les pipeuls habituels. Un parti politique créé comme ça, à deux ans de la présidentielle, par le grand copain de Hollande, ce n’est presque pas téléphoné, nooon !

 

Ex nihilo (s)

A l’heure du serrage de ceinture généralisé, il est toujours sympa d’apprendre combien coûtent à la France ses ” ex “.

Ainsi Nicolas Sarkozy a coûté au Trésor public 866 000 euros (loyers et salaires du personnel du personnel de son bureau, François Hollande 250 000 euros + 560 000 euros pour la rémunération de ses collaborateurs, Giscard 646 000 (personne n’a fait le total depuis 1981…).

Ces sommes ne tiennent pas compte du coût des policiers affectés à leur protection ni les salaires des chauffeurs ni les véhicules…

Ces sommes ont été publiées dans le Journal Officiel, ce qui, entre nous, ne change absolument rien. En tout cas, mes ex à moi me coûtent un peu moins cher.

 

 

 

Laisser un commentaire

Une réaction à "LA semaine du Professeur Schmeerwurscht"

  1. Patrick a commenté:

    Joffrin de son vrai nom Mouchard ! en vrai