Eurométropole, réseaux de chaleur, urgence climatique… Des mots ; des mots, rien que des mots La gestion par l’Eurométropole des réseaux de chauffage, se caractérise par une absence d’anticipation et de contrôle de l’activité des délégataires. Ces réseaux, mis en service début des années 70, n’ont jamais bénéficié d’une maintenance régulière digne de ce nom. Il aura fallu la panne du 7 janvier 2017 pour que les élus réalisent l’état de vétusté et s’intéressent à ce service public.  C’est par un survol du territoire, en avion équipé d’une caméra thermique, qui a permis de mettre en évidence le gaspillage calorifique sur le tracé emprunté par les tuyaux d’alimentation qui parcourent les rues de la Ville. Ce survol a également révélé les points chauds […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 3,90€ / mois !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous