Trop police pour être honnête

Le Figaro nous apprend que désormais la police et la gendarmerie pourront ficher les opinions politiques, appartenances syndicales et données de santé au nom de la sûreté de l’État ! Le Conseil d’État a rejeté les requêtes de syndicats qui dénonçaient la «dangerosité» de ces fichiers, et a considéré que les trois décrets contestés, qui élargissent les possibilités de fichage, ne portaient pas une atteinte disproportionnée à la liberté d’opinion, de conscience et de religion ou à la liberté syndicale. Ces décrets autorisent policiers et gendarmes à faire mention des «opinions politiques», des «convictions philosophiques et religieuses», et de «l’appartenance syndicale» de leurs cibles, alors que les précédents textes se limitaient à recenser des «activités».

Donc, il suffit de penser pour être coupable, tout au moins suspect… Les forces de l’ordre, elles, ne craignent rien …

 

Cocacovid

Un député autrichien a montré que les tests Covid sont inutiles, après avoir avoir trempé un test dans un verre de Coca Cola. Le test antigénique était positif ! (LCI)

Et quand on trempe un député dans du coca, ça donne du positif ou du négatif ?

 

Coronabillus

Sur CNN, Bill Gates a expliqué qu’on n’en avait pas fini avec les restrictions de déplacements, rassemblements, confinements, masques,  etc…, jusqu’à ce que tout le monde soit vacciné. “On ne reviendra pas à une situation comme avant, avant 2022” a-t-il dit.

Wikipédia

Bill est donc médecin, virologue, épidémiologiste, mais pas du tout informaticien. Et encore moins intéressé.

 

Débilomètre à fond

Le Canard de la semaine dernière revenait sur l’aberration de la gestion de la crise sanitaire, un exploit de plus à mettre au débit de Bruxelles : le 7 octobre dernier, la Commission européenne signe un contrat avec le labo GILEAD pour réserver 500 000 doses de REMDESIVIR, médicament anti-covid.
Le prix : 1970 euros l’unité !!

Huit jours après la signature du contrat, le résultat de l’étude « Solidarity » chargée de tester l’efficacité du médicament tombe : « le produit semble avoir peu ou pas d’effets sur les patients hospitalisés » !!
Pour se justifier, la Commission dit « n’avoir pas eu les résultats du labo avant de signer le contrat » ! C’est comme si on payait d’abord ses courses avant de savoir ce qu’on a dans le caddie !
De deux choses l’une : ou bien les membres de la Commission européenne sont tous des débiles profonds ou bien ils obéissent à d’autres impératifs que la santé des citoyens européens. Je suis d’accord avec vous, l’un n’empêche pas l’autre.

C’est l’or Monsignore,

Fin décembre, le magazine les Echos a titré : «  une année en or pour les milliardaires ». Ils n’ont pas osé ajouter « qui en avaient bien besoin ! ».
Le magazine révèle que les plus riches ont vu leur fortune augmenter de 14 % en Europe, de 25 % en Amérique du Nord et de 50 % en Asie.


Il va de soi que les salariés de Michelin, Danone, Bridgestone, Peugeot, les chômeurs, et tous les autres privilégiés dans le monde applaudissent à tout rompre.

 

RECTIFICATIF (et pan ! sur la gueule)

Il paraît que ça arrive même aux meilleurs…

Le professeur Schmeerwurscht a publié l’autre jour des chiffres complètement erronés sur le nombre de décès en France appuyés sur une source…dont nous n’avons pas vérifié la source. Ces chiffres aboutissaient à la conclusion que le nombre de morts annuels n’était pas supérieur en 2020 à ce qu’ils étaient les autres années.

Gabriel, fidèle lecteur,  a, lui, vérifié et a découvert sur le site de l’INSEE qu’au total, entre le 1ᵉʳ mars et le 14 décembre 2020, d’après les décès enregistrés à la date du 25 décembre, 523 536 décès ont eu lieu en France en 2020, soit 12 % de plus qu’en 2019 et 2018 (+ 57 000 décès par rapport à 2019 et + 55 000 par rapport à 2018).

Voilà, il fallait que ce fût dit.

 

Laisser un commentaire

2 réactions à "Meuuuh, les meilleurs veaux du professeur Schmerwurscht,"

  1. Patrick a commenté:

    C’est mal barré pour les lecteurs d’Hebdi. Nous ne sommes pas dans la ligne du parti dominant.

  2. Patrick a commenté:

    Il est indéniable qu’il y a plus de morts dû au COVID, la vaccination me semble indispensable(je suis médecin et je lis la presse spécialisée en anglais ,allemand; le risque COVID est plus grand que l’hypothétique risque du vaccin. 20 millions de dose 21 réactions allergiques sévères c’est tout.