Le Député européen François Alfonsi au chevet du Rot & Wiss !

Il reste un espoir pour que, logiquement, les couleurs de l’Alsace soient enfin arborées sur les plaques d’immatriculation.

Des années de propagande anti-alsacienne décidée à paris et relayées par de nombreux médias locaux ont réussi à leurrer une partie d’entre nous. Les élus départementaux du Haut et Bas-Rhin en ont profité pour vouloir imposer un bretzel, sans âme et sans passé, sur les futures plaques d’immatriculation.

Tels des moutons de Panurges, les conseillers généraux ont suivi celle qui est aujourd’hui ministre, ils ont voté pour ce bretzel – marque commerciale…

Les conseillers départementaux bas-rhinois, devenus conseillés de la “Collectivité Européenne d’Alsace” vont voter prochainement.  Le député européen François Alfonsi leur écrit, à eux et à l’ensemble des Alsaciens.

L’Alsace, Rot un Wiss !

En ce début 2021 je me félicite que I’ Alsace a réussi à faire revivre sa réalité historique avec l’instauration de la Collectivité Européenne d’Alsace (CEA), cinq ans après que la loi NOTRe ait fait disparaître la région Alsace au profit d’un Grand Est ne correspondant à aucune réalité.
Cette création est le fruit de la mobilisation du peuple alsacien dont la colère a été ressentie jusque dans les urnes.
Résultant de la fusion des deux départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, la CEA a été installée par les élus actuels des deux départements. J’espère que la nouvelle institution alsacienne fera le choix d’une identité forte porteuse d’avenir et d’ouverture dans le choix de son emblème et qu’elle se détournera du logo commercial appartenant au Grand Est qui a été mis en avant ces derniers mois.
L’emblème de I’ Alsace est celui de ses couleurs traditionnelles, Rot un Wiss, rouge et blanc, que s’est appropriée la société civile alsacienne lors des manifestations contre la loi NOTRE.
Vivement qu’en Alsace la classe politique évolue enfin, et qu’elle fasse honneur au peuple alsacien en arborant sans complexe ses couleurs historiques.

François ALFONSI

Laisser un commentaire

2 réactions à "Le Député européen François Alfonsi au chevet du Rot & Wiss !"

  1. Joan Francés a commenté:

    L’instance délibérative de la CEA s’appelle “conseil départemental d’Alsace”. Nos moutons restent donc bien conseillers départementaux, les bergers restent bien préfet(e)s du Haut- et du Bas-Rhin.

  2. JeanMarie a commenté:

    Le logo Alsace est ce que j’appellerai un proutzel…Pourqoui pas une moule pour le Nord, une nappe de fioul pour la Bretagne et un saucisson pour la Corse. Les mariages contre nature style M2A ou Grand Est, tout a été imposé sans que le pov. con ait donné son avis.