Favoritisme à l’Eurométropole : il faut blanchir le soldat  Brolly ! Dans notre article du 13 janvier, nous annoncions qu’Élise, sœur de l’élue strasbourgeoise Suzanne Brolly, avait bénéficié de l’attribution d’un logement social dans le cadre d’une procédure express et exceptionnelle. Sans démentir, Élise Brolly a immédiatement réagi par le truchement de « RUE 89”. En novembre 2020, le média strasbourgeois lui avait déjà consacré une longue interview sur son activité professionnelle d’infirmière libérale. Pour information, « Rue89 » est en partie financé par des insertions publicitaires de l’Eurométropole…
Élise Brolly nous explique qu’effectivement elle a fait une demande de logement social depuis 2004 et qu’elle a refusé au moins quatre propositions. Élise Brolly, précise que l’élection de sa sœur à d’importantes fonctions municipales et eurométropolitaines lui […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 3,90€ / mois !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous