”Rue 89” fait de l’anti-régionalisme primaire !

A priori, les auteurs de ce média font partie des 17 % d’Alsaciens qui ne souhaitent pas le retour à l’Alsace (sondage IFOP)…

Le média citadin « Rue 89 Strasbourg », subventionné par les publicités de l’Eurométropole (donc par les contribuables locaux), ne cache pas son désamour pour les défenseurs de l’Alsace : les régionalistes !
De nombreux articles en témoignent.

J’ai l’habitude de dire qu’il faut comprendre son histoire et sa culture pour comprendre celle des autres, en voilà encore une fois la preuve.
Les anciens manuels scolaires qui prétendent que les Basques, les Bretons, les Auvergnats ont la même histoire agissent encore…

L’article de Rue 89 publié le week-end dernier en est l’exemple : «Attaquée sur son logo, la collectivité d’Alsace de nouveau ciblée par les régionalistes »

TH

Cité dans l’article, « Unser Land » réagi :

“Notre mouvement a dès le début attiré l’attention des Alsaciens sur le fait que ce logo était propriété de la région Grand Est, et que son utilisation était encadrée de manière stricte par des règles établies. Nous nous étions étonnés de sa surexploitation par le département du Haut-Rhin, ainsi que la campagne totalement orientée en sa faveur au moment du choix de l’identifiant de plaques. L’actualité nous donne – malheureusement – raison.
Cette communication à tous va de la nouvelle CEA a fini par se remarquer et entraîner un mécontentement légitime de la part des entrepreneurs qui sont lésés par l’utilisation politique qui est faite de la marque Alsace.
Au sujet du drapeau historique alsacien, dont l’histoire serait « controversée » : nous rappelons que le Rot un Wiss possède des origines très lointaines (XIIe siècle), qu’il a été officialisé démocratiquement par le parlement d’Alsace-Lorraine en 1912, et qu’il a été interdit par les nazis lors de l’annexion au IIIe Reich. Adrien Zeller l’a brandi, il est présent sur le maillot du RC Strasbourg, et la CEA l’a reconnu comme un emblème en le proposant au choix des Alsaciens lors de la consultation des plaques d’immatriculation : où est la controverse ? Pour le reste, aucun drapeau n’est à l’abri d’une utilisation détournée, et le drapeau tricolore n’est pas en marge de connotations diverses et variées.
Enfin, l’auteur se plaît à préciser que les entrepreneurs contactés se revendiquent proches des idées d’Unser Land, tout en indiquant que le projet régionaliste se conjugue au passé. Nous sommes heureux d’apprendre que nos idées puissent convaincre des entrepreneurs, preuve que nous avons su hausser le niveau de réflexion sur des sujets sociétaux et économiques. Considérant que l’entrepreneuriat est un maillon essentiel quant à l’avenir de l’Alsace, nous ne considérons pas notre projet politique comme passéiste.
Selon l’article, l’avis des entrepreneurs contactés serait secondaire, car ils se revendiqueraient proches des idées d’Unser Land.
Nous ne connaissons pas le modèle économique de Rue 89 qui doit reposer sur des financements divers et variés. Pour Unser Land, l’autonomie et la flexibilité d’adaptation dans son environnement local sont des valeurs fondamentales dont devront faire preuve les entreprises de demain.
Ceci relève peut-être d’idées passéistes pour ce journal, mais selon notre analyse, quand l’État arrêtera d’arroser l’économie avec de l’argent qu’il n’a pas, nos valeurs pour les entreprises seront inéluctablement centrales et incontournables. Mais nous pouvons comprendre que cette réalité puisse effrayer Rue 89.
Martin Meyer
Secrétaire général
Laurent Roth
Secrétaire fédéral adjoint
Conseiller municipal de Kingersheim »

Non à l’Acoeur politique !

L’appel des bénéficiaires de la marque Alsace

 
Vous êtes bénéficiaire de la marque Alsace et vous ne souhaitez pas que notre marque commerciale soit confondue avec le logo de la Collectivité européenne d’Alsace, institution politique ?
Rejoignez l’initiative lancée par Jacques Burrus (Délices d’Alsace) et d’autres chefs d’entreprises en vous inscrivant sur le site https://pourlamarquealsace.fr/

Laisser un commentaire

2 réactions à "”Rue 89” fait de l’anti-régionalisme primaire !"

  1. Jean-Luc a commenté:

    Rue 89 est une excroissance des écolo socialistes, ils adorent l’Alsace uniquement sur ses aspects qui n’ont plus rien d’alsaciens

  2. Emmanuel a commenté:

    Pas de soucis à avoir.Rue 89 est une officine jacobine et marxiste avec un vernis vert.N’intéresse que les bobos et paumés.Rien de sérieux et de constructif à part le cannabis pour tous….