« L’alsatique est mort, vive l’alsatique ! » … Veulent-ils ici aussi tuer l’Alsace ? Un article d’Or Norme a attiré notre attention. Son titre « L’alsatique est mort, vive l’alsatique ! » nous a forcément réveillé. On y lit l’extrait de pensée de Mathilde Reumaux garante désormais des Éditions de la Nuée Bleue. Prophétie autoréalisatrice ou pensée anti-régionale Prophétie autoréalisatrice ou pensée anti-régionale digne d’un Maurrassisme de province, cher, un temps à certaines familles strasbourgeoises ? Nous l’avons lu, nous n’en partageons pas l’esprit, arguant de l’unique adjectif « moderne » comme planche de salut des éditeurs d’Alsace. Commentons. L’article commence par un questionnement autour de la particularité du mot « alsatique » et semble dénier, entre les lignes, à d’autres régions un tel particularisme. D’abord, il […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 3,90€ / mois !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous