‘’Heb’di printemps’’ est sur hebdi.com et en kiosque !

Sommaire en bas de page

Héb’dito

Les sondages le répètent : une grande majorité des Alsaciens ne veulent pas du Grant Est, les partis politiques l’ont bien compris. Y il aura de vrais morceaux d’Alsace dans les professions de foi. Seront-ils sincères ?

Aucun doute, le retour à une Alsace libre et unie est l’ADN d’Unser Land. Les résultats des élections 2015 sont encourageants. Mais le parti régionaliste semble avoir du mal à réunir les partisans d’une Alsace hors du Grand Est et a fortiori ceux qui ont un réel désir d’Alsace. Malheureusement, le mode de scrutin ne favorise pas une liste alsacienne, les chances d’avoir un élu Unser Land sont quasi nulles.

La ministre Brigitte Klinkert peut profiter de l’élan insufflé par la CEA de Frédéric Bierry. Tout laisse croire que la liste présentée en Alsace sera fortement marquée « ’Rot und Wiss ».
La question est de savoir quelle latitude aura celle qui, malgré elle, est maintenant marquée LREM. Le score de la ministre alsacienne dépendra plus des résultats de la « guerre » contre le Covid que de son discours pro-Alsace.
Reste une inconnue, l’éventuelle alliance du deuxième tour pour faire barrage au RN. Cette alliance se ferait soit avec la liste Jean Rottner soit avec la liste de gauche, deux listes opposées à la sortie de L’Alsace du Grand Est…

À l’assemblée régionale, le Rassemblement National s’est abstenu de voter la loi sur les langues régionales , que faut-il en déduire ? Est-ce une manière de ne pas assumer le choix de Marine Le Pen ? D’un côté, la native de Neuilly-sur-Seine est contre les panneaux de signalétique routière en breton ou en alsacien, de l’autre elle sait qu’électoralement les régionalistes de toute la France ont un certain poids.
En Alsace, de nombreux RN ne cachent pas leur soutien à une Alsace hors du Grand Est.

Parmi les favoris, il y aura deux autres listes, celle du président sortant Jean Rottner et une éventuelle liste des gauches unies. Elles ont toutes deux clairement annoncé le désir de Grand Est, et rien que du Grand Est.

À suivre

Thierry Hans

 

Au sommaire :

ALSACE

  • La vérité sur l’histoire de l’autonomisme alsacien

  • Grand Est : Une politique économique hasardeuse

  • Langues régionales, loi Molac : un jour vraiment historique ?

  • « L’alsatique est mort, vive l’alsatique ! » Veulent-ils aussi tuer l’Alsace ?

  • Écotaxe alsacienne : pas aussi simple qu’il y paraît !

DOSSIER

D’un pavillon à l’autre : Souvenirs d’une psychiatre engagée

ACTU

  • Affaire Brun Habitat : un notaire strasbourgeois condamné à payer plus de deux millions d’euros aux victimes !
  • Kochersberg – Truchtersheim et environ,  Covid 19 ou grippe aviaire ?
  • etc.

Laisser un commentaire

5 réactions à "Heb’di printemps est sur hebdi.com et en kiosque"

  1. jean-marc a commenté:

    Rottner veut rester le roi …..on va dire le roitelet qui garder son royaume le grand est ! Je pense que son problème d’audition s’accentue …….les alsaciens ne veulent pas de lui ni du grand Est……c’est pourtant pas compliqué !

  2. jean-marc a commenté:

    Dès que Rottner est mêlé de près ou de loin à une liste je ne la vote pas,. Ce Monsieur est pas bon pour l’Alsace !

  3. Michel a commenté:

    Tout sauf Rottner, le traître de l’Alsace.

  4. marcel a commenté:

    3 sondages réalisés il y a quelque temps par des organismes neutres et différents au sujet du Grand Est ont clairement fait ressortir que près de 75% des Alsaciens souhaitaient la sortie du GE et retrouver la Région ALSACE. Ce même sondage devrait, par déduction, se retrouver dans le résultat qui sortira des urnes au mois de juin quant aux élections régionales et départementales. Unser Land étant le seul parti qui se prononce sans équivoque pour la sortie du GE a donc toutes les chances d’obtenir des élus contrairement à ce que vous dites dans votre article à ce sujet. A moins que notre Hàns vum schnöckeloch soit appelé au secours pour la circonstance !

  5. jean-marc a commenté:

    D’accord avec”Marcel” il faut faut voter “Unser Land” verdammi! bougez vous les Alsaciens….il y en a marre des ces rottners et compagnie à la botte des parisiens, ces traitres carriéristes….berk !