La presse officielle se gave aux aides de l’état. Nous payons les journaux même avant de les avoir achetés et au prix fort. Votre journal préféré à pignon sur rue derrière une belle façade à la jolie vitrine ? Les employés et journalistes ont leur voiture de fonction ? Ne croyez pas que leur train de vie dépende essentiellement de la vente de leurs journaux et magazines. Leur douce quiétude malgré les temps de crise montre un décalage avec la réalité ambiante et un besoin de plaire aux puissants. Pourquoi cela ? Grâce aux aides directes de l’état accordée à la presse. Et qui paie la contribution ? Nous. Opacité Sur les 87 millions d’euros d’aides directes à la presse (hors AFP et Acoss) […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 3,90€ / mois !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous