Solène et Marie chez Tony’s Kitchen par Arnaud Klein En cette fin de confinement, comme beaucoup, je me réjouis de retrouver les tables de restaurants. Ce midi, je me rends chez Tony’s Kitchen, au 4 rue de la Petite Austerlitz, pour y manger une pizza et un café liégeois. J’aime bien l’ambiance années 70 de ce lieu qui joue du rêve américain à la mode Easy Rider. A mon arrivée, une charmante jeune femme m’installe au milieu des tables en face du mur principal. A ma gauche, la table est encore inoccupée. Celle à ma droite en revanche accueille deux jeunes femmes. Dans le brouhaha du restaurant, elles ont tendance à parler relativement fort. J’entends toute leur conversation. Solène est […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 3,90€ / mois !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous