Frédéric Bierry : le muet du sérail Frédéric Bierry n’est ni sourd ni aveugle, mais reste obstinément muet quand on lui demande de choisir – avant le 1er tour – entre Brigitte Klinkert et Jean Rottner pour la présidence du Grand Est. Pour le président de la Collectivité européenne d’Alsace, la situation est compliquée et risquée, et il préfère manifestement attendre la première étape électorale avant de soutenir le possible gagnant ! Gêné aux entournures En politique, la prudence est une qualité, mais la lâcheté un défaut. L’ancien président du Conseil départemental du Bas-Rhin hésite et louvoie entre deux personnalités du Haut-Rhin : la ministre déléguée à l’Insertion a été son alliée pour la création de la CeA mais les ponts sont coupés […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 3,90€ / mois !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous