Second tour : les hésitations de Jean Rottner Dans l’hypothèse où il serait en tête des élections régionales, Jean Rottner a exprimé son refus d’alliance avec Brigitte Klinkert. L’inverse semble crédible aussi. L’objectif de Jean Rottner est de pousser ses adversaires à renoncer à leur présence au second tour et à un « appel au vote » sans contrepartie. The winner take all Dans cette partie de poker, l’idée est que le vainqueur prenne tous les mandats et que l’opposition renonce à exister pendant 6 années. Dans les faits, on est clairement ici aussi dans une manœuvre qui vient pervertir les principes de la proportionnelle. La Proportionnelle vise à permettre aux forces existantes et représentatives de disposer d’élus. Cette perversion […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 3,90€ / mois !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous