Élection régionale : rien qu’en Alsace, les cumulards de la liste Rottner coûtent un million d’euros par an - tout ce beau monde aura-t-il le temps de siéger à Strasbourg ?

Assurément, avec un bilan plus que mitigé, Jean Rottner a monté une liste faite pour épater la galerie. Pour gérer la Région, c’est moins sûr !

Jugez vous-même en visitant le site « avecjeanrottner2021 » ; les mandats actuels de chaque candidat y sont indiqués !

Les 58 candidats de la liste de Jean Rottner sont déjà fort occupés. Ensemble, ils totalisent déjà pas moins de 94 mandats d’élus. On y trouve pêle-mêle : une députée européenne, des députés, des sénateurs, des maires, des présidents de ComCom, etc.

En se basant sur les chiffres du site gouv.fr, nous avons calculé le montant total des indemnités actuelles des candidats déjà élus de la liste Rottner : nous arrivons à 988 400 euros, soit près d’un million d’euros ! (ce chiffre peut varier selon des décisions internes des collectivités locales)

S’il est élu, Jean Rottner essaiera encore une fois de gruger ses électeurs en proposant une réduction de l’indemnité des Conseillers régionaux.

Une paille pour les cumulards, une réelle baisse d’indemnisation pour ceux qui veulent se donner à fond pour leur mandat !

Selon ce tableau établi par France Info, le Grand Est est la région ou l’assiduité moyenne des Conseillers régionaux est la plus basse. Le nombre d’élus multiples présents sur la liste de Jean Rottner ne fera que baisser la moyenne. À moins que ces gens-là aient la faculté d’être présents en plusieurs lieux à la foi.

Exactement ce que rejettent les abstentionnistes…

Dimanche, les Français qui se sont abstenus ont laissé un message fort à la classe politique : leur ras-le-bol de tous ces copinages, arrangements et cumuls de mandat.

Le message serait plus efficace en rejetant les listes qui pratiquent cette politique d’un autre âge.

Dimanche, vous pourrez voter contre ce système de roitelets locaux : trois autres listes sont présentes. Et peut-être aurez-vous les professions de foi dans votre boîte aux lettres…

 

Un exemple sur la liste Rottner : Le Savernois Laurent Burckel affiche fièrement le cumul de ses mandats.

En plus d’être employé comme directeur général des services de la communauté de communes du pays de Phalsbourg (54759 € Brut par an*), il est  premier Adjoint au Maire de Saverne (10548 € Brut par an*), Conseiller régional sortant (23368 € brut an, base moins 30 %), Conseiller communautaire de la Communauté de Communes du Pays de Saverne. (indemnité non trouvée) Un beau cumul de mandat… et de rémunération, on frôle les 100 000 euros par an.

(* Déclaration HATVP)

Le journal officiel nous informe qu’il est également :

administrateur du conseil d’administration de l’IRCANTEC,

membre du conseil d’administration de l’établissement de retraite additionnelle de la fonction publique,

  • Membre de l’assemblée plénière représentant des employeurs employeurs territoriaux, membres de la commission nationale de conciliation,
  • membres de la commission nationale de conciliation,
  • membres de l’assemblée plénière du conseil commun de la fonction publique,
  • membres du conseil d’administration du centre de ressources, d’expertise et de performance sportive de Strasbourg,
  • membres du conseil d’administration du centre de ressources, d’expertise et de performance sportive de Reims, représentants des collectivités territoriales,
  • membres du conseil d’administration du centre de ressources, d’expertise et de performance sportive de Nancy, représentants des collectivités territoriales,
  • membres du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale au titre des représentants des régions… le tout depuis qu’il est élu au conseil régional.

Malgré tous ces mandats, le surhomme savernois a été rétrogradé de la onzième place sur la liste régionale en 2015 à la 37e place sur la liste de jean Rottner… bizarre !

BHS

Heb’di est l’un des derniers médias totalement indépendants agrée “information politique et générale”(IPG)  par la Commission Paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) 
Pour nous soutenir : abonnez-vous ou faites un don

 

 

Laisser un commentaire

3 réactions à "Élection régionale : rien qu’en Alsace, les cumulards de la liste Rottner coûtent un million d’euros par an - Tout ce beau monde aura-t-il le temps de siéger à Strasbourg ?"

  1. jean-marc a commenté:

    Il y en a vraiment marre de tout cela, ces cumulards qui font fortune sur le dos des contribuables et qui ne font rien tout au long de l’année, parler bête et bouffer, voyager, et qui paye ? NOUS VOUS !!!!!!!

  2. Didier a commenté:

    Cumul et souvenirs..j’ai le souvenir d’un Maire “socialiste” qui s’affichait sur son profil FB en 2008 au côté de François Hollande et qui, en conseil municipal, alors qu’il était harangué par un membre de l’opposition au sujet du cumul des mandats et des indemnités avait dit: “vous allez arrêter avec ces histoires d’indemnités, je suis écrêté aujourd’hui à 8 200€ net par mois, ce n’est même pas le salaire d’un cadre moyen alors stop maintenant”
    C’est certain qu’avec ce genre de discours, on comprend mieux pourquoi ils se battent autant pour être élus et surtout pourquoi l’abstention prend de plus en plus de place !
    Et pour couronner le tout, la première délibération adoptée par ce maire “socialiste” fût une augmentation de 15% pour les élus…no comment

  3. Mac a commenté:

    Oui, votons “utile” ou efficace. Les Savernois eux ont reçu hier dans leur boite aux lettres un message personnel et appuyé du maire pour inciter les Savernois à voter pour la liste Eschlimann/Buffa. Tiens, cela me rappelle un article de Hebdi sur les liens entre le maire de Saverne et la maire de Wasselonne (Mme Eschlimann). Est-ce que les habitants de Wasselonne ont eu aussi droit à un message similaire de la part de leur maire pour leur dire pour qui ils devraient voter au 2ème tour??