Marlenheim : « Au revoir, les cigognes ! » À Marlenheim, la municipalité semble en panne d’inspiration, sauf lorsqu’il s’agit de dépenser l’argent des contribuables pour des projets aussi inutiles que dispendieux. Depuis plusieurs années, l’ancien parc à cigognes sur les bords de la Mossig a été démonté, de nombreux échassiers ayant pris possession des nids installés sur plusieurs sites de la commune. Au printemps, le claquettement du symbole de l’Alsace fait la joie des habitants comme des touristes qui découvrent la Porte de la Route des Vins. Que faire de ce terrain ? Daniel Fischer, élu maire en 2020, a proposé la construction d’un « parc intergénérationnel » qui servirait de lieu de rencontre aux Marilégiens de tout plumage… On ne sait pas […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 3,90€ / mois !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous