American way of death Le Texasa exécuté jeudi 21 avril son plus vieux condamné à mort, plus de trente ans après le meurtre dont il a été reconnu coupable, malgré des appels à la clémence d’opposants à la peine capitale. Carl Buntion, 78 ans, a reçu une injection létale à 18H24 heure locale, dans la prison de Huntsville. «J’ai des remords pour ce que j’ai fait.» a déclaré Carl Buntion. «Je suis prêt à partir.» (Figaro)     Les défenseurs de Carl Buntion ne cherchaient plus à prouver son innocence. Mais au Texas, grand État du Sud conservateur, celui qui exécute le plus aux États-Unis, une personne ne peut être condamnée à la peine capitale que si un jury estime qu’elle […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 3,90€ / mois !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous