Jacques Marescaux au pays des poules mouillées.     Ah ! Les particularités de l’Alsace, ses spécificités… son kougelhopf, ses manele et pas seulement en pâtisserie. Et surtout sa plus belle des réussites, la méthode « Marescaux ».     Rappelons-nous la guerre de 30 ans où les dames de la haute société strasbourgeoise n’ayant pas la télévision montaient pour égayer leurs soirées en haut de la Cathédrale de Strasbourg pour admirer les villages des environs sous la coupe des Suédois, pillés et brûlés. Il en est resté quelque chose… Quand les orages arrivent, on se terre chez soi en espérant que la foudre tombe ailleurs. Si elle tombe sur quelqu’un d’autre, cela fera un joli spectacle, alimentera les rumeurs […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 3,90€ / mois !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous