Le putsch des DNA contre le Conseil municipal de Plaine. Consternant et affligeant ! Le rôle du journalisme est de raconter les faits, pas d’interférer d’une manière aussi grossière dans les affaires d’une commune.   Ce jeudi passé, le nouveau sous-préfet avait prévenu de la décision de la préfète, le maire de Plaine, Jean-Marc Chipon et l’adjointe dissidente Christine Gillemann. Étonnamment, la première adjointe aussi dissidente, Odile Fuchs semble avoir été exclue de la conversation. La préfète allait proposer la dissolution du Conseil municipal. Monsieur ou Madame Gillemann se sont précipités dans les bras du journaliste des DNA qui en a fait des tartines. Le projet est éventé ! L’engagement de l’ancienne sous-préfète de continuer vu les bons résultats financiers […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 3,90€ / mois !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous