Les Waffen SS d’Oradour seront bien sur le “mur des noms”.   Voici le troisième article de notre série : Nazification de l’Alsace et mémoire des “Malgré-nous”.   On le voit bien à travers les polémiques qui s’amplifient maintenant, la première conséquence de ce « mur des noms » est de réveiller inutilement les souffrances, alors même que son éventuelle construction n’a pas commencé. C’est bien l’existence de ce projet, qui est en question. Deux faits nouveaux éclairent ce débat et montre le risque qu’il y a à tout amalgamer : d’une part les noms de Waffen SS alsaciens impliqués dans le massacre d’Oradour seront bien gravés sur ce mur, et, d’autre part, la mention de l’appartenance à la Waffen SS de tous […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 3,90€ / mois !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous