La démission de Jean Rottner sous les éloges des politiques et des journalistes de tous bords. Heb’di se dévoue et tire sur l’ambulance.   Ses collaborateurs le disaient, mais entre eux : « Jean Rottner est tout chafouin depuis un moment », Nous couve-t-il une mauvaise grippe ? Une Ciotti-lite aigüe ? Un rejet de l’Alsace avec complication. Une aventure politique se ferme, une autre toute aussi juteuse se prépare… intouchable, il a un nez de truffier et sait où aller.   Jean Rottner est, et reste retord… Une démission pour des raisons familiales, et nous voilà englués dans l’empathie dégoulinante. Amis et ennemis ayant durement ferraillé avec lui font dans de belles phrases sympathiques, limite dithyrambiques, toujours superlatives à son égard. Pas Heb’di bien sûr, mais on […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 3,90€ / mois !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous