Affaire Naomi
Tous les médias de France en parlent, tous sauf un, les DNA… propriété du Crédit Mutuel qui a visiblement décrété un silence radio sur le sujet.

Près de 6 mois après le décès de Naomi, la famille Musenga est toujours sous le choc. Outre les causes de sa mort , elle cherche à comprendre l’indifférence glaciale des opératrices du SAMU face à la terrible souffrance de Naomi.
La jeune maman de 22 ans décèdera quelques heures plus tard.

(Lire nos précédents articles du 27 avril et du 4 mai.)

En accord avec la famille, nous avons publié l’enregistrement de l’échange entre Naomi et le SAMU.
Un enregistrement qui fait froid dans le dos !

Depuis là publication n de l’article, partagé plus d’un million de fois sur les réseaux sociaux la plupart des médias nationaux nous ont contactes et ont relayé l’information : Le Parisien, LCI, Le monde, Libé, France3 Alsace, 97land, Meltingbook, Le Figaro,  etc.
En revanche de  nombreux lecteurs et confrères s’interrogent sur le silence de nos quotidiens alsaciens les DNA et L’Alsace,
Tout se passe comme si ces deux organes de presse ignoraient tout de l’histoire de Naomi.
Difficile à expliquer ! S’agirait-il de ne pas nuire à la réputation d’un hôpital « ami » du crédit mutuel ?
Ou plus incroyable et stupide encore… ne pas relayer l’information juste parce qu’’Hebdi en est à l’origine et que  ce serait une manière indirecte de contribuer à sa notoriété
Force est de constater que pour les DNA et L’Alsace, peu importent la souffrance, de la famille de Noémi et les dysfonctionnements tragiques du Samu. Seule compte la politique éditoriale !
C’est pour cela que nous ferons tout pour que Heb’di continue d’être le lanceur d’alerte Alsacien.

Dernière minute :

Les DNA et L’Alsace ont publié a l’instant un article sur cette triste affaire. Soit environ une demi-heure après la diffusion de cet article…
Quelle efficacité !

 

 

 

Laisser un commentaire