La victoire du second tour est sans appel : 58,71% ! Manuel Valls ne peut que la reconnaître : « Benoît Hamon a gagné. Je tiens chaleureusement à la féliciter. J’ai depuis toujours le sens de la loyauté. Benoît Hamon est désormais le candidat de notre formation politique, il lui appartient d’engager le rassemblement ». Il ne sera pourtant sans doute pas là pour l’investiture du vainqueur. Il sera en vacances.   Reconstruire la gauche ou le PS   Pour Benoit Hamon, tout commence par un programme étonnant où l’on trouve pêle-mêle : un revenu d’existence pour les 18-25 ans, la réduction du temps de travail, la légalisation du cannabis, la reconnaissance de l’Etat Palestinien, le droit de vote des étrangers, etc., etc… Tout […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 2€ !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous