DE MON TEMPS
Les jeunes d’aujourd’hui, ils ont tout et ils s’ennuient. De mon temps, on s’emmerdait avec rien.

CURRICULUM VITE FAIT
1982. J’ai travaillé dans la publicité pour un grand restaurant étoilé de Provence, l’Hostellerie des Cloches. Ma carrière fut brève. Juste le temps pour moi de trouver le slogan : « À l’Hostellerie des Cloches, vous serez chez vous ! ».

PAS DE CHANCE
J’ai un pote qui idolâtre Johnny Hallyday. Mais pas de chance, il ressemble à Adamo.

MA DEVISE
Du beau, du bon, du bonnet C.

VEESSE
Lors de ma dernière visite de courtoisie, j’ai vu dans ta bibliothèque que tu avais acheté un nouveau livre « Bien parler le français sans les mains ». T’aurais pu économiser 20 euros si tu m’avais demandé conseil.
En effet, je manie la langue française les doigts dans le nez.
Première leçon : les mains dans les poches, donne la définition d’un escalier en colimaçon.

CQFD
Cascadeur, tu peux picoler au boulot vu que ton métier c’est d’avoir des accidents de voiture.

NON VOYANT
C’est un aveugle, il rentre dans un bar, puis une table, puis une chaise…

MONSIEUR LE DÉPUTÉ
Je vous fais une lettre que vous lirez peut-être si vous avez le temps. Il faut absolument que je vous rencontre, c’est important pour moi. Votre secrétaire m’a dit que votre emploi du temps était plein et que votre agenda est rempli de rendez-vous. Soyez gentil de penser à moi dès que vous aurez un trou de libre.

VU DANS LA VIE
C’était au vide-grenier de Durmenach (sur les terres de Soïkopf) sur un stand une pancarte annonçait : « 5 euros la chemise, 20 euros les 3 ».

NON À LA CROISSANCE
Croissance économique égale pollution mondiale et pollution mondiale égale mort éternelle. Donc, croissance économique égale mort éternelle. 
Contre la croissance, tousse ensemble.

RÉFUGIÉS
C’est normal d’accueillir des réfugiés parce que c’est quand même un peu grâce à nous s’il y a la guerre dans leur pays. Pour cette raison, je suis prêt à accueillir chez moi un réfugié. Si possible un qui aurait des notions en plomberie.

VEESSE
J’ai appris que comme Chateaubriand (voir dictionnaire page 1242) tu écrivais tes mémoires. Es-tu arrivé au jour où, profitant de ton coma éthylique, quelqu’un t’a déposé nuitamment dans un campement roumain habillé en danseuse étoile avec tutu et talons aiguilles ? Je te jure sur la vie de ma Logan que c’est pas moi. En tout cas, je n’étais pas seul.

SCIENCE ET VIE
Le carbone 14 est un système de datation, mais on oublie souvent qu’il y en a d’autres comme par exemple les bougies… Sur un gâteau.

FAIT DIVERS À MULHOUSE
Un local de jouets pour pauvres a été saccagé à Mulhouse. La police interroge la poupée qui parle.

IN VINO VERITAS
Je n’y vais plus aux réunions des alcooliques anonymes. C’est trop la galère de boire avec une cagoule.

SOÏKOPF
Je suppose que tu voulais parler d’ecchymoses quand tu m’as dit qu’après ta chute de vélo dans le Sundgau, tu « avais le corps couvert d’Esquimaux ».

LE NIVEAU BAISSE
À Cultura, je demande à la vendeuse le livre « Les Pensées » de Pascal. Elle me dirige avec son air con vers le rayon botanique.

ÉDUCATION
Dans ma jeunesse, quand j’avais fait une connerie j’étais privé de manger. Mais je recevais quand même une tarte.

VEESSE
Je tiens à te dire que je ne suis pas d’accord avec toi quand tu dis que les motards sont des gros pleins de soupe sur des mobylettes de tapette qui polluent par leur seule présence les belles routes vosgiennes. Je ne partage pas non plus tes opinions désagréables sur les rugbymen.

 

Laisser un commentaire