Il y a les Insoumis qui affûtent leurs couteaux, les Socialistes qui palabrent entre eux (comme d’hab’), les LR qui cherchent un chef (comme d’hab’) et le FN qui s’interroge sur son avenir (aïe, aïe, aïe…). Quant aux Macronistes, on les sent quelque peu sur la réserve. Normal, quand on doit confronter les idées sur le papier à une réalité bien plus réfractaire et avaler ses premières couleuvres. C’est bien connu, sur le papier c’est toujours plus facile, n’est-ce pas Monsieur Hollande ? Dans tout ce fatras auquel nous sommes, hélas, bien trop habitués, il y a quand même une grande différence entre Mélenchon et les autres. Vous voyez laquelle ? Non ? Je ne parle pas des idées, qu’il défend avec une […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 2€ !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous