Il y a trois mois, nous avions publié un dossier intitulé : « La lente agonie du centre anti-cancer Paul Strauss » en sous-titre : « Les malades du cancer sacrifiés pour des raisons financières ? » Les instances de santé et le gouvernement ont décidé de rapprocher le centre anti-cancer Paul Strauss et le service d’oncologie des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS) afin de faire des économies. Comme nous l’avions alors dénoncé, le but inavoué était visiblement de récupérer le savoir-faire, l’image et les comptes en banques du réputé établissement anti-cancer pour le noyer dans la masse des HUS ! Ces derniers mois, de nombreux médecins de ce célèbre institut ont quitté le navire Certains d’entre eux on rejoint  l’Hôpital Sainte-Anne […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 2€ !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous