CHU DE STRASBOURG : L’ART DU CAMOUFLAGE

Le film ‘’CHU de Strasbourg : l’art du camouflage’’ a été projeté en avant-première le 23 janvier au Ciarus à Strasbourg.

Caroline Chaumet et les auteurs du documentaire ont donné la parole à cinq familles qui ont eu à subir des dysfonctionnements graves de prise en charge pour eux-mêmes ou leurs proches au cours de ces dix dernières années :

– Alexandra Belhadj pour elle-même

– Caroline et Thierry Walter pour leur fils Maxime

– Fanny Jaeck et Cédric Cuntzmann pour leur fils Lucas

– Asma et Isamël Chouaib pour leur fils Luqman

– Bablyne et Polycarpe Musenga pour leur fille Naomi

Au-delà du problème spécifique du CHU de Hautepierre, leurs propos étaient de démontrer que les politiques appliquées à l’hôpital public mènent à une prise en charge parfois délétère des patients, en particulier dans le cas des prises en charge en urgence.

Le fil rouge est le Pr Christian Marescaux, neurologue, qui a fait l’essentiel de sa carrière à Hautepierre et a alerté la direction de son hôpital à de nombreuses reprises sur les dysfonctionnements qu’il avait identifiés. Cette prise de position lui a valu d’être écarté de ses fonctions.

La direction du CHU de Strasbourg et ses différents intervenants ont opposé un refus systématique à toutes les demandes d’interview.

À partir de maintenant, le film est entre vos mains, nous comptons sur vous pour le promouvoir, le diffuser, le partager. N’oubliez pas de mettre le “like” sur YouTube, cela fait “monter” la visibilité du film…. et n’hésitez pas à commenter, à dire ce que vous en pensez sur le site de passeur d’alertes.

Laisser un commentaire