Dans notre dossier spécial du N° 90 du mois de juin « Le Conseil de l’Ordre des médecins du Bas-Rhin pris en défaut», nous relations cette terrible affaire du décès du jeune Maxime Walter (Archives Hebdi.com). Il y a neuf ans, le 21 septembre 2008, Maxime, 15 ans, fait une chute à vélo. Il est conduit aux urgences de l’hôpital universitaire de Hautepierre. Les parents, Caroline et Thierry Walter, ont assisté pendant 60 heures aux souffrances de leur fils avant qu’il ne s’éteigne. L’enquête démontrera les fautes du médecin de garde : le chirurgien-pédiatre Raphaël Moog. De nombreuses erreurs ont été commises, la plus importante étant que le docteur ne s’est  pas rendu directement aux urgences ce jour-là, car il […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 2€ !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous