L’Union Européenne En effet, l’Union Européenne (des bénéfices entre amis des multinationales), qui impose la mise en concurrence des concessions hydroélectriques, a mis en demeure la France de privatiser les barrages hydroélectriques situés sur le cours du Rhin. Remplacer ce qui existe et qui marche bien Avant de détailler ce que l’on va y gagner à remplacer ce qui existe et qui marche bien, faisons préalablement quelques petits rappels de la situation et de l’histoire…   Histoire Les barrages Entre Bâle et Lauterbourg, se trouvent 12 centrales hydroélectriques. La plus ancienne est celle de Kembs, construite en 1932. 4 d’entre elles sont franco-allemandes (Brisach, Kehl, Gambsheim et Iffezheim) les autres sont françaises et exploitées par l’EDF. Les centrales sont soit […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 2€ !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous