Grand Est : Valérie Debord se voit déjà présidente! Une femme présidente d’une région grande comme deux fois la Belgique, c’est l’ambition de Valérie Debord. Voilà l’après-Rottner qui se prépare dans le Grand Est. Exit la présidence d’un Alsacien, fut-il pour la grande région. Au nom de l’alternance Alsace-Lorraine Même si aucune promesse, aucun accord n’existe, ils sont certains hors d’Alsace, à réclamer l’alternance. L’alternance au sein d’une majorité supposée de droite, alliée avec qui il faudra. Valérie Debord n’a d’ailleurs pas pris la présidence du groupe majoritaire par hasard. Elle jauge les élus, les classes. Il y a ceux qui ont le « niveau » et ceux qui ne l’ont pas. Il y eut les rebelles. Et là, ce […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 2€ !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous