Kurze Worte : Roland Ries masque la réalité

Il est temps que les élections municipales se terminent. Les élus sortants redoublent d’imaginations pour prendre des décisions souvent plus médiatiques qu’utiles.

Par arrêté, Roland Ries rend le masque obligatoire dans les espaces publics de l’hypercentre. 

Il aurait pris sa décision après avoir consulté les autorités scientifiques (il n’est pas précisé lesquelles, peut-être son infirmière personnelle ? ) : Le maire de Strasbourg aurait vu ‘’avec une certaine inquiétude des petits groupes se rassembler en ville et sur les quais, notamment de jeunes, souvent sans masque…’’.

Encore un coup dur pour certains commerces qui vendent des sandwichs à déguster sous le soleil printanier du centre-ville ou sur les quais!

De plus, monsieur Ries ne doit pas sortir du centre-ville, il verrait que tous les soirs des ‘’jeunes’’ se rassemblent sans masques, improvisent des petites parties de foot, pas d’inquiétudes dans ce cas ?

Il est vrai que ces ‘’jeunes’’ là  ne votent pas, et s’ils votaient, ce ne serait certainement pas pour le poulain de Roland Ries.

 

Laisser un commentaire

Une réaction à "kurze Worte : Roland Ries masque la réalité"

  1. Patrick a commenté:

    Ce décret sera t’il attaqué comme l’ont été ceux d’autres villes ?