Une nouvelle ère commence pour Heb’di.

Bientôt disponible en kiosque ou dans vos boites aux lettres,  la version PDF est disponible sur notre site.

2018 fut une année si particulière pour Heb’di.

Comme la majorité des médias indépendants, nous connaissons des fins de mois difficiles.
Faire un véritable travail d’investigation a un coût.

En 2017, nous sommes lâchés par la grande banque alsacienne qui vient de verser 174 millions à ses journaux (voir page 6). Nous avons demandé, le 5 février 2018, au tribunal de commerce d’ouvrir une période d’observation, qui permet d’apprécier la situation économique, financière et sociale de l’entreprise.

En grande partie grâce à vous, la procédure de redressement s’est terminée ce début de mois par un plan de redressement permettant la sauvegarde de l’entreprise et le maintien de l’activité.

Une nouvelle ère commence, la sortie du magazine sera à nouveau régulière et le site hebdi.com recevra encore plus d’infos.
Nous comptons sur vous, chères lectrices, chers lecteurs, pour reprendre la nouvelle afin d’avoir encore plus de lecteurs et de soutiens. L’avenir du seul média qui ose en Alsace en dépend !

Dans un souci d’efficacité, nous aimerions également compléter l’équipe par des correspondants locaux bénévoles dans chaque coin d’Alsace, et d’autres pour nous filer un coup de main pour la paperasserie, la gestion des abonnements.

Par la suite, afin de vous apporter une information la plus large possible. L’idéal serait de compléter l’équipe par un journaliste d’investigation supplémentaire.
Parce que contrairement à ce que nous laissent croire les chaines d’info, il se passe plein d’autres choses en plus des manifs des gilets jaunes et les trois centimètres de neige qui bloquent un pays…

Nous continuerons, contre vents et marées, à nous battre pour vous apporter une information différente, et à faire des enquêtes de terrain.

Malgré les apparences, 2019 sera peut-être une belle année, il suffit d’y croire !

Thierry Hans
et la petite équipe Heb’di…

Lire le magazine…

Laisser un commentaire