Lâché

Julian Assange a été lâché par l’Equateur qui l’hébergeait et le protégeait au sein de son ambassade, à la demande des Etats-Unis avec l’appui (c’est le moins qu’on puisse dire!) de la Grande-Bretagne.

Il y a dans cette affaire un premier problème qui est celui de l’intrusion d’un pays sur le territoire d’un autre, mais visiblement, ça n’émeut pas beaucoup de nos démocrates et un second problème qui est celui non seulement de la mise en sourdine de cette affaire par la plupart des medias, mais aussi le fait que ces médias vont se cantonner, à l’avenir, à la publication d’infos “officielles” et des rubriques people et chiens écrasés. La vérité est à chercher ailleurs…dans Heb’di par exemple.

Double peine

Le Canard révèle que l’Etat a demandé aux hôpitaux de lui communiquer l’identité des manifestants blessés. De mieux en mieux. Pour le moment, ce ne sont que les hôpitaux parisiens qui sont concernés, mais ne vous inquiétez pas, les autres vont suivre. Les blessés sont fichés dans un fichier appelé SI-VIC, mis en place en 2015 après les attentats et qui devait faciliter les décomptes et l’identification des victimes. Cherchez le point commun…

Par conséquent, si vous vous blessez chez vous et que vous vous retrouvez aux urgences, précisez bien que vous n’étiez pas dans une manif et ne vous habillez surtout pas en jaune, sinon, c’est double peine.

Orwell, Orwell, Orwell…

Freinage

On a appris dans Nice-Matin et Le Monde qu’un coup de frein est attendu (pas par moi) sur la croissance mondiale. Les économies avancées, zone euro en tête, sont à la peine et le contentieux commercial sino-américain perdure, conduisant le FMI à revoir ses prévisions à la baisse pour 2019, avec tout de même un espoir de rebond l’an prochain. Si c’est Christine Lagarde qui le dit, c’est que c’est vrai.

La liste des pays et régions dont la prévision de croissance a été abaissée est longue: Etats-Unis, zone euro, Royaume-Uni, Japon, Canada, Amérique latine, Moyen-Orient, etc. Le ralentissement est désormais synchronisé affectant “70% de l’économie mondiale”, précise la chef économiste du FMI, Gita Gopinath dans un blog.

En zone euro, la confiance des ménages et des entreprises s’est érodée. L’Allemagne, dont la croissance pourrait perdre 0,5 point à 0,8%, voit la production de son secteur automobile fortement perturbée par de nouvelles normes d’émissions polluantes. En Italie, où la croissance pourrait tomber à 0,1% (-0,5 point), les investissements ont chuté.

Le Royaume-Uni est, lui, confronté à sa difficile sortie de l’Union européenne. Son économie devrait tomber à 1,2% (-0,3 point).

“Le moment est d’autant plus délicat que la croissance mondiale se heurte aussi aux tensions géopolitiques au Moyen-Orient, souligne le FMI relevant les sanctions américaines en Iran, les tensions civiles et les conflits en Syrie et au Yémen”.

Merci pour ce moment délicat.

Il est où le trou ?

Le 10 avril, des astronomes du monde entier ont pu contempler la première photo d’un “trou noir”. Eh ben, c’était tout noir.

Il est là

On a appris que Kim Kardashian envisageait de faire des études pour devenir avocate pour, dit-elle, “me battre pour les gens qui ont payé leur dette envers la société», a-t-elle expliqué à Jonathan Van Meter, pour Vogue.

Bah, après tout, avec beaucoup de cul…

Oui-Oui

Un lance-roquettes a été retrouvé chez un adolescent à Toulouse.

Et alors? On n’a plus le droit de s’amuser?

Jurassic park

Pour les européennes : Antoine Waechter, Rachida Dati, Brice Hortefeux, Nadine Morano, Benoît Hamon, François Asselineau, Fabienne Keller, bref, que des jeunes et du neuf en politique!

Y’a pas à dire, la classe politique se renouvelle, le progrès est en marche.

Heb’di suggère la création d’une journée de chasse aux dinosaures, disons une fois dans l’année, histoire de réguler la population…

Qui part à la chasse… y reste !

Chasse encore : le 1er avril, quatre hommes se sont introduits dans le parc national Kruger, en Afrique du Sud, pour chasser illégalement le rhinocéros. Sauf que les animaux ne l’ont pas entendu de cette oreille. En effet, l’un d’eux a été piétiné par un éléphant en colère. Une fois aplati, les lions n’en ont fait que quelques bouchées. Il ne restait que son crâne et son pantalon déchiqueté. “Il est très triste de voir que les filles du défunt pleurent la mort de leur père, et pire encore, de pouvoir récupérer si peu de ses restes“, a déclaré le directeur général du parc Glen Philipps, qui fait aussi dans la finesse.

Humanité

Dans le monde, en 2019, 19.000 personnes attendent l’exécution de leur peine de mort. (Source LCI).

Même si ça ne changera rien à leur sort, ayons une pensée pour elles.

Laisser un commentaire