Les urgences s’effondrent à Mulhouse et à Altkirch… mais tout va très bien…

Pour la première fois, l’ensemble de la population Altkirchoise et d’une partie du Sundgau se sont retrouvées sans accès aux urgences locales ce week-end.

Du jamais vu !

Les portes du service d’urgence de l’hôpital d’Altkirch ont été fermées du samedi à 18 heures 30, au lundi à 8 heures 30.

Que fait l’ARS ?

La direction de l’hôpital de Mulhouse qui gère le site et l’ARS (l’Agence Régionale de Sanrté) assument sans ciller du fait que des patients soient transportés ou se déplacent d’Altkirch jusqu’aux urgences de Mulhouse.
Pourtant ces dernières sont en très grandes difficultés comme en témoignent les posts catastrophés sur les réseaux sociaux de nombreux de professionnels qui y travaillent.


Même les articles dans la presse locale, pourtant très timorée habituellement dénoncent ces faits graves.
Il semblerait que les médecins des urgences travaillent à Mulhouse en effectif minimum. Même les effectifs SAMU seraient réduits.

La population est en droit de s’interroger légitimement !

Que fait le préfet ?

Comment ces responsables peuvent exposer ainsi non seulement la population mulhousienne, mais maintenant aussi celle des environs d’Altkirch. Pourquoi le préfet du Haut-Rhin, représentant de l’État laisse faire ?

Que fait Jean Rottner ?

Même l’ancien chef de service des urgences de Mulhouse, un certain Jean Rottner, qui avait pourtant en son temps intrigué pour en prendre la responsabilité par tous les moyens, qui pourrait se mobiliser et actionner ses anciens réseaux professionnels pour aider à pouvoir la dizaine de postes médicaux vacants dans son ancien service ?

Que fait le docteur Zengler ?

Tout aussi discret, l’indéboulonnable président de la commission médicale du groupe hospitalier de Mulhouse, ce cher docteur Zengler, responsable de la qualité et de la sécurité de la prise en charge des patients sur l’ensemble des sites Mulhouse, Thann, Altkirch…

Que fait le député Jean-Luc Reitzer ?

Les Centres Hospitalier Émile Muller (Mulhouse), Hasenrain (Mulhouse), Saint-Morand (Altkirch), Saint-Jacques de Thann , de Sierentz, Service  gériatrique de Cernay et les EHPAD Saint-Sébastien (Rixheim)  et de Bischwiller lès Thann, et la nouvelle Clinique des 3 Frontières (Saint-Louis) sont regroupés sous l’égide du Groupe hospitalier de la région de Mulhouse Sud-Alsace (GHRMSA) – Le président du groupement est Jean Rottner, le Vice-Président se nomme Jean-Luc Reitzer, député d’Altkirch…

-273,15°

Laisser un commentaire