Heb’di magazine du mois de mai est disponible en PDF ici.

Les versions papier seront chez votre diffuseur de presse ou dans votre boite aux lettres après le 15 mai

Au sommaire :

  • Le scandale de l’institut du cancer de Strasbourg.
  • Le Grand Est
  • L’Europe
  • Des dizaines de brèves
  • des dessins
  • De l’humour
  • etc.

ÉDITO

Il y a 15 ans, Patrick Le Lay, alors PDG de TF1, expliquait très sérieusement que « le métier de TF1, c’est d’aider Coca-Cola, par
exemple, à vendre son produit » précisant que dans ce but il fallait « que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions
ont pour vocation de le rendre disponible ».
Une théorie ‘‘Just do it’’ appliquée aujourd’hui par (presque) l’ensemble des chaines d’informations.

BFM, LCI et CNews pourraient être rebaptisée « Un quart d’heure, ça va ! Trois quarts d’heure, bonjour les dégâts ! »
Ces sociétés unissent leurs forces pour transformer notre matière grise en choucroute royale William Saurin, dans l’unique but de nous vendre un régime miracle livré à domicile. ‘’Perdez 6 kilos et des neurones dès le premier mois’’ et là pas la peine d’appeler ‘‘Carglass répare, Carglass remplace.’’ Les méninges, ça ne se remplace pas !
Pour les annonceurs et les propriétaires de ces chaines, c’est, quand c’est trop, c’est Tropico… et vive les paradis fiscaux !
Le résultat : maintenant, lors des discussions de « Stammtisch » c’est le ravage des gastronomes en culottes courtes…
Dans son roman, la machine à remonter le temps, H.G. Wells estime que l’espèce humaine va évoluer en deux espèces différentes : les classes fortunées sont devenues les Éloïs oisifs, et les classes laborieuses bafouées sont devenues les Morlocks brutaux et craignant la lumière.
Une fiction évidemment… quoique… Heureusement, il y a Findus HEB’DI!!!

C’est la faute aux colorieurs !

Vous croyez que je ne vous entends pas,marmonnant le nez dans votre magazine préféré, qu’un mensuel qui sort le 15 du mois ce n’est pas sérieux ?
Certes, vous avez raison, c’est parce que nous ne trouvons pas assez de colorieurs.

En effet, par manque de moyens nous imprimons en noir et blanc.

Chaque magazine est colorié minutieusement à la main par des Morlocks. Cela prend du temps, mais avouez au moins que c’est bien fait, non ?
En plus d’adeptes de crayons couleur, nous recherchons principalement des pigistes et des correspondants aux quatre coins d’Alsace…

Cela vous intéresse ? Appelez-nous,

Le bonheur, c’est simple comme un coup de fil !

Thierry Hans

Laisser un commentaire