Incroyable, mais vrai !

Alors que François Fillon et Marine Le Pen baignent dans leurs affaires d’emplois fictifs, les députés français ont adopté un amendement pour mieux tricher…

Ils ont voté un délai de prescription pour les infractions « occultes » et « dissimulées ». Dorénavant, il sera encore plus difficile de mettre au jour des montages frauduleux complexes. Quelle réactivité, quel sens de l’à-propos !

 

Centre mou

François Bayrou fera demain “une déclaration à la presse” pour annoncer, ou pas, sa candidature aux élections présidentielle.

Vas-y François, après tout, un rigolo de plus ou de moins…

 

Philipe Richert a fait le job…

La semaine dernière, nous étions le premier média alsacien à évoquer le départ prochain de Philippe Richert de la tête de la région Grant Est.

Hier, la journaliste de L’Alsace, Yolande Baldeweck, toujours prête à rendre service (à un élu local) a réagi : « …achever la fusion des services et des organismes des anciennes régions Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne. Les nouvelles politiques seront alors en place. Et le président du Grand Est aura fait le job »

En d’autres termes, Richert a achevé l’Alsace, il mérite une bonne retraite politique. C’est-à-dire, comme dans toute république bananière qui se respecte, l’ex-Alsacien pourrait être nommé ambassadeur dans un coin tranquille de la planète !

 

 

 

… Mais le pire est à venir !

Son successeur pourrait être le maire de Mulhouse, Jean Rottner, collabo-rateur de la disparition de notre région.

Ce dernier serait alors obligé de démissionner de son poste de maire de Mulhouse. Ce qui ferait le bonheur de nombreux élus de la M2A, l’agglomération mulhousienne.

 

Circuits trop courts

Notre article sur les circuits courts dans Heb’di Mag du mois de février a porté ses fruits…

20MinutesStrasbourg nous annonce que, du côté d’Obernai, des inconnus ont pénétré en pleine nuit dans un enclos et ont tué deux moutons. Les auteurs ont pris la fuite, ne laissant au sol que les viscères.

Du champ à l’assiette, il n’y a pas plus court !

 

Malbouffe pour tous

Nawfal Trabelsi, PDG de McDo France, et Philippe Richert, président de l’Association des régions de France, viennent de signer une charte d’engagement pour favoriser les créations d’emplois et le développement de la formation. « L’emploi et la formation sont des priorités pour toutes les régions et, en signant cette charte avec McDonald’s, nous montrons notre volonté de tout faire pour lutter contre le chômage », déclare Philippe Richert, fier de cet engagement avec le géant du hamburger.

Les 92 143 artisans du Grand Est, dont certains aimeraient embaucher, apprécieront cette aide à une multinationale américaine.

 

Le futur ministre de la Justice serra-t-il Lorrain ?

Le maire FN d’Hayange, en Lorraine, a été placé en garde à vue cette semaine par la police de Nancy. Fabien Engelmann est soupçonné de ne pas avoir respecté le Code des marchés publics lorsque la municipalité procédait au remplacement de ses photocopieurs. Une facture qui se chiffre à plusieurs dizaines de milliers d’euros selon Le Point.

Avec un tel CV, il a toutes les chances d’être le prochain ministre de la Justice, si Marine Le Pen gagne les présidentielles !

 

Des racistes ? Où ça ?

Les Français aiment le PSG, surtout depuis que les joueurs du club de foot parisien ont écrasé les Barcelonais.

Le Paris-Saint-Germain appartient à des Qataris, il est entrainé par un Espagnol,et se compose de joueurs allemands, italiens, brésiliens, africains, français, etc.

Vraiment des mauvaises langues, ceux qui disent que les Français sont racistes !

 

Fessenheim : des espoirs

La centrale nucléaire de Garoña en l’Espagne, va certainement être remise en fonctionnement. Quatre ans après sa fermeture, le Conseil de sécurité nucléaire espagnol a donné son accord pour le redémarrage de la centrale. Le site a été inauguré en 1971, il y a 46 ans.

À côté, la centrale nucléaire de Fessenheim est une jeune fille.

 

Trump n’ira pas voir la reine

Après un débat de trois heures, les parlementaires britanniques ont décidé de ne pas présenter Donald Trump à la Reine.

Les débats furent houleux, des noms d’oiseaux ont volé : les Travaillistes ont parlé d’un homme “raciste”, “sexiste”, “vulgaire”, “tyran”, “orwellien”, “stupide”, “incontinent”, “enfant pétulant” et même “protozoaire”…

Et les Conservateurs ont tenté de défendre la visite, au nom des intérêts britanniques !

 

Laisser un commentaire