La dope sur ordonnances pour bosser

Hier, on nous apprenait que les français consomment des substances psychotropes, légales et illégales pour “tenir” au travail.

De plus en plus d’actifs ont une utilisation des produits soit pour tenir, soit pour dormir ou récupérer, soit pour se construire une identité professionnelle”
Aujourd’hui, le magazine 60 millions de consommateurs en rajoute une couche en dressant sa liste noire des médicaments sans ordonnances. S’agissant des pilules prises par les actifs, l’Académie de médecine pointait justement la “polyconsommation”, en pleine recrudescence dans “des logiques d’automédication” avec “une banalisation des usages”. Alors, buvons un coup.

Il vaut mieux être saoul que con, ça dure moins longtemps

Les articles commençant par “Ivre, …” sont souvent l’occasion d’une bonne rigolade ou d’un regard affligé. Le site d’informations fausses Le Gorafi l’a bien compris en associant cette formule au chanteur Keen’V. Un internet était entièrement consacré aux «Ivre virgule», malheureusement, il n’est plus alimenté aujourd’hui. Qui prend la suite ?

Il n’y a pas que l’alcool dans la vie, il y a la drogue aussi

La gendarmerie haut-rhinoise sait mettre les moyens lorsque cela est nécessaire. En effet, ils ont eu recours à un hélicoptère équipé d’une caméra thermique pour les débusquer un champ de cannabis. Le cultivateur thannois a été condamné à quatre mois de prison avec sursis et à une amende de 1 000 euros.

Les outils de détection ne servent en revanche à rien lorsqu’il s’agit de la Russie. Lorsque l’Institut de radioactivité et de sûreté nucléaire détecte un nuage radioactif, inoffensif pour la santé et l’environnement entre la Volga et l’Oural, il suffit à la Russie de répondre “ce n’est pas moi” et l’affaire est classée.

Les psychotropes n’ont plus d’effet sur eux

Des commerçants du Touquet vendent des boules à neige à l’effigie d’Emmanuel Macron. Les clients sont tout aussi toqués, car la dizaine d’exemplaires a déjà été vendue. Ce doit être les perturbateurs endocriniens qui font leur effet, eux, puisqu’on sait désormais qu’ils nous rendront tous cons.

 

Laisser un commentaire