März 2020 par Yves Rubio

Biogràfie

Dialectophone par son père et germanophone par sa mère, c’est tout naturellement vers des études en germanistique que s’est dirigé Yves RUDIO, à la sortie du baccalauréat. Une maîtrise d’allemand en poche, c’est suite à l’appel lancé aux germanistes, en 1993, par le Recteur Jean-Paul de GAUDEMAR, qu’Yves RUDIO s’est alors engagé dans la filière bilingue de l’Académie de Strasbourg, où il enseigne en allemand depuis 1995 à l’école élémentaire. Il est actuellement en poste à l’Ecole des Roses de Haguenau.

De 2004 à 2016, il est également président de l’Association LEHRER, qui regroupe et représente les enseignants de la filière bilingue dans les académies de Strasbourg et Nancy-Metz. En 2016, il en reste le Vice-président.

En 2006, la rencontre avec l’auteur-compositeur Jean-Marie FRIEDRICH lui mettra le pied à l’étrier pour ce qui concerne l’écriture de textes, d’abord de chansons et ensuite de poèmes, principalement en dialecte alsacien, mais également en allemand et plus rarement en français. Il a travaillé également avec Nicolas FISCHERGérard DALTON et Jean-Pierre ALBRECHT.

Il traduit des chansons traditionnelles comme « ‘s griene Kleid » (Greensleeves), « D’Elsàss Ballad » (Balade irlandaise), «Lobg’sàng àn d’Freid » (Hymne à la joie) et d’autres. Par ailleurs, il est traducteur de livres et textes divers (du français vers l’alsacien ou l’allemand) ; dans ce cadre, il a travaillé notamment avec la SALDE, l’OLCA et les éditions AUZOU. Depuis 2014, il est finalement auteur pour le CANOPE (CRDP d’Alsace) pour des productions allemandes.

Récompenses : 

Lors de la promotion de 2004, il obtient un Schwälmele pour son engagement associatif notamment.

En 2014, il obtient le 1er Prix Conrad Winter (récompense pour la poésie dialectale) au Festival Sùmmerlied d’Ohlungen qui récompense la production de poèmes en langue régionale.

En 2015, il est décoré des palmes académiques (chevalier) et obtient le Prix Sainte-Odile, défense de l’identité alsacienne, catégorie parole et poésie.

En 2019, il décroche le Premier prix dans le genre Prose – alémanique ainsi que le Prix de la meilleure participation au Concours d’écriture de l’Autorennetzwerk Ortenau-Elsass, pour son texte intitulé “Ìm àlte Schànk vùm Bàbbe”.

En 2020, il est mis à l’honneur au titre de Talent de la commune, par la Ville de Haguenau.

http://dichtervunhit.blogspot.com/
Abonnez-vous à la lettre matinale d’Heb’di

Laisser un commentaire