Le début de la fin

Hier, les Français apprenaient avec horreur une nouvelle surréaliste :  un rhinocéros blanc, qui est une espèce menacée, a été tué par balles au zoo de Thoiry dans la nuit de lundi à mardi par des braconniers qui lui ont tronçonné sa corne ! En France, en 2017, des gens chassent dans un zoo ! Un acte “inadmissible” pour Ségolène Royal, qui va saisir le procureur de la République de Versailles pour poursuivre au pénal les braconniers qui ont « donné volontairement la mort à un animal tenu en captivité et pour avoir porté atteinte à la conservation d’espèces animales non domestiques ». Apparemment, les pays asiatiques payent cher la corne de rhino qui est un aphrodisiaque… Mais on ne sait pas encore si c’est plus par goût du sexe ou par appât du gain que les braconniers ont commis cette barbare mise à mort. En tout cas, cela en dit long sur l’état de notre société actuelle.

 

Girls girls girls !

A l’occasion de la Journée internationale de la femme, la ville australienne de Melbourne a remplacé sur ses feux rouges les bonhommes traditionnels par des personnages féminins, à l’un des carrefours les plus fréquentés de la ville. Il s’agit d’une expérimentation, qui durera 12 mois, afin de sensibiliser l’opinion à l’égalité entre les sexes. “L’idée derrière ces “carrefours de l’égalité” est de promouvoir l’égalité entre les sexes et de réduire les préjugés inconscients, en changeant l’iconographie que l’on voit tous les jours, en particulier aux feux rouges”, a expliqué Martine Letts du Comité de Melbourne, ONG constituée de plus de 120 entreprises et associations locales, à l’origine de l’initiative. Initiative qui suscite beaucoup de réactions, surtout ironiques… Ce qui est normal : toutes ces filles en robe rouge aux carrefours, ça va rendre les garçons complètements fous et toute la circulation sera bloquée et le pays plongera dans le chaos.

 

Je suis pour celui qui gagne

L’ancien maire PS de Paris, invité de France Inter ce matin, a annoncé que le leader d’En Marche était « le candidat qui se rapproche le plus de (ses) convictions », ce qui fait dire au journaliste du Figaro que “la voiture-balai Macron emporte tout sur son passage”… Le journal révèle d’ailleurs que  Bertrand Delanoë et Emmanuel Macron étaient en contact «depuis plusieurs mois». Comme Cohn-Bendit sur les mêmes ondes il y a quelques jours, il appelle  à « donner le maximum de force au premier tour au candidat qui peut battre Mme Le Pen ». Il faudrait peut-être vérifier ce qu’ils mettent dans le café, à France Inter ?

 

Cours de géographie CM1

Sans que l’on sache vraiment ce qui lui prend, la rédaction de France 3 se demande ce qu’est une métropole, et le sujet a l’air de la stresser au plus haut point : “Gros plan sur les Métropoles. Qu’est-ce qu’une Métropole ? Quelles sont ses prérogatives ? Ses rayons d’action ?” La réponse à cette question glace le sang :
“Le 1er janvier 2017, la plus ancienne Métropole du Grand Est a fêté son deuxième anniversaire. Mais Strasbourg n’est plus la seule Métropole.Nancy, puis Metz, sont arrivées. Et en Champagne Ardenne, Reims s’est organisée en Communauté urbaine. Les Métropoles, entre autres, interviennent dans les domaines de l’air, de l’eau, de l’énergie, des transports, en lien avec les régions, et peuvent assurer certaines attributions dédiées aux Conseils départementaux, comme certaines routes.”

Qu’en pensez-vous, amis lecteurs : mise au point très à-propos ou très anachronique ?

 

Changer de bord

Tribord, bâbord puis re-tribord : La vice-présidente de la région Grand-Est, Valérie Debord (proche de Nicolas Sarkozy), décide finalement de soutenir à nouveau la candidature de François Fillon à la présidentielle après l’avoir lâché vendredi. Bah oui, on sait bien qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent d’avis. Surtout que Valérie, maintenant (?) elle est bien consciente “que lui seul avait la légitimité” pour être LE candidat à tribord. Voilà une femme qui, à égalité avec ses collègues hommes politiques, a le sens des responsabilités et des priorités, ajoutant à son argumentaire implacable :“Les différentes affaires qui sont venues perturber la campagne présidentielle nous ont interrogés tant l’impérieuse nécessité de victoire qui est la nôtre est vitale pour notre pays ».

 

Oh, le gentil Poutou !

Le candidat du NPA pour l’élection présidentielle, était lundi soir à Strasbourg où il tenait une réunion publique à la Maison des Syndicats. Selon France Info, “comme tous les petits partis, le NPA peine à décrocher le sésame des 500 signatures”. En fine stratège, Nathalie Arthaud, candidate de Lutte ouvrière, a déjà exclu toute alliance avec le candidat du NPA, estimant qu'”on ne sera pas trop de deux” pour défendre les idées de l’extrême gauche et surtout qu'”il n’y a aucune raison que l’un ou l’autre se prive” (véridique !). Grâce à ce savant calcul électoral, “il y aura deux candidats contre la politique patronale et pro-patronale défendue par tous les autres candidats”… Bien joué, Nat’. Pauvre Poutou, lui qui pensait bien faire en prônant l’union des forces contre l’ennemi commun…

 

Laisser un commentaire