Des automobilistes dans les bouchons militants

« Après s’être retrouvés à la barrière de péage de Schwindratzheim ils ont pris l’autoroute avec leurs camions vers 8 h 30 en direction de Strasbourg à très faible vitesse, sinon au pas. L’opération escargot, menée sur 38 km sous escorte des forces de l’ordre, a suscité des ralentissements et bouchons importants tout au long de la matinée sur l’A4 et l’A35 dans le sens nord-sud » précisent les DNA.

Le retour coïncidant avec les sorties de bureaux, certains ont mis plus d’une heure pour rentrer chez eux ! On peut comprendre la « colère » des uns. D’autres ont dû penser à une opération pour rendre populaire le GCO.

Une énième voix dans les anti-Grand-Est

Brigitte Klinkert fait entendre sa voix dans les Dernières Nouvelles d’Alsace.

« Depuis votre élection, on vous a découvert très sévère à l’encontre du Grand Est. Pourquoi ?

Ce n’est pas une critique mais un constat. Et ceux que j’ai surpris ne connaissaient pas ma position. En 2013, j’avais ardemment milité pour le Conseil d’Alsace. Le retour à une collectivité territoriale d’Alsace est un chantier prioritaire. Notre région dispose d’une géographie, d’une histoire et d’une culture qui lui sont propres. Elle interagit naturellement avec le Bade-Wurtemberg et la région de Bâle. À l’évidence, notre destin se joue en nous tournant davantage vers ces deux voisins, très en attente. Cette ouverture vers l’espace trinational doit être prise en compte dans nos propositions pour l’organisation politique de l’Alsace que nous espérons ».

On jugera sur pièce, mais voilà encore une voie différente et encore plus complexe à réaliser – car hors des nations – qui se fait connaître ! Là aussi, y’a un bouchon qui empêche de faire avancer l’Alsace !

Le brame Alsacien

A propos de faire entendre leur voix, rendons hommage à Pierre Schmidt ! Non seulement il est alsacien, mais il est champion de France de brame

Le Républicain Lorrain en reste baba : « Quand on ne sait pas ce que c’est, et qu’il troue le silence de la forêt, le cri du cerf en rut donne la chair de poule. Dans sa version “compétition humaine” organisée en salle, le son du brame reste étrange. Le public en a encore eu la preuve hier au parc de Sainte-Croix qui organisait la 5e édition du championnat de France d’imitation de brame ».

On ne sait pas si Philippe Richert, de son Wimmenau natal, a envoyé une félicitation à ce champion « grandestien » qui ira bientôt aux Championnat du Monde  en Slovaquie.

Toujours pas de Miss Grand Est, que fait le cabinet du Grand Duc ?

A propos, alors que l’on désalsacianise partout, notons l’élection de Miss Alsace. Voilà Joséphine Meisberger de Colmar devenue Miss Alsace 2017.

Encore un concours qui résiste aux Richert, Rotner, celles et ceux qui cautionnent le Grand Est.

La résistance s’organise.

 

Laisser un commentaire