Comme toujours depuis vingt ans, trois mois à l’avance, l’entraîneur de cette équipe de basket handisport avait réservé pour les sept joueurs des places destinées aux personnes handicapées. Ceux-ci venaient avec leurs fauteuils de sport, sept donc, dont la structure renforcée ne peut être pliée. Une fois dans le wagon, ils ont été rangés dans un espace dédié… mais ce n’était pas au goût d’un contrôleur allemand très zélé, qui y a trouvé à redire : selon lui, la présence des sept fauteuils était trop dangereuse. L’homme a donc demandé à quatre sportifs de descendre pour prendre le train suivant ! Évidemment, cette situation était impossible pour cette équipe attendue à Paris, où un transport spécial les attendait pour rejoindre Saint-Ouen (la […]

Vous n'êtes pas encore abonné et souhaitez lire cet article ?
Découvrez tous nos abonnements et rejoignez-nous.

Pas encore abonné(e) ?
Découvrez Hebdi à partir de 2€ !

Découvrez nos différentes offres d'abonnements et créer votre compte pour accéder à l'ensemble des articles d'HEB'DI Tag
Abonnez-vous